L’ONU suspend sa collaboration avec une organisation caritative en RCA

IMG_0245.jpeg

Bangui (République centrafricaine ) – 24 nov. 2019 01:43

L’agence humanitaire de l’ONU OCHA en Centrafrique a déclaré qu’il y avait “de graves allégations d’abus contre des mineurs ” commis par l’ancien directeur de l’association Caristas, le prêtre Luk Delft.

Il avait été condamné pour des faits similaires en 2012 en Belgique d’où il est originaire.
Une plainte pour abus sexuel sur mineur a été déposée contre le prêtre, a déclaré le procureur de Bangui, la capitale centrafricaine.
Il a depuis été démis de ses fonctions et n’est plus en RCA, précise l’organisation Caritas.
Le bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU a déclaré à la BBC que ces liens avec Caristas centrafrique resteraient suspendus jusqu’à la fin des enquêtes en cours.
Le père Luck Delft a été condamné en Belgique en 2012 pour agression sexuelle. Il a également été banni pendant 10 ans de toute fonction susceptible de le mettre en contact avec des enfants et des jeunes.
Malgré cette condamnation, il a été envoyé en RCA en 2013 et a pris ses fonctions au sein de Caritas en 2015, selon la Dignity Foundation, un organisme créé par l’Église catholique pour combattre les abus.
Luk Delft a travaillé pendant deux ans à Kaga Bandoro, une ville du nord du pays, avant d’être nommé secrétaire exécutif national de Caritas en RCA.
Sur son compte twitter, l’organisation Caritas se dit “attristée et indignée” par les allégations d’abus et annonce des mesures pour améliorer ses politiques de protection des enfants.

Avec BBC Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here