Les opérateurs mobiles en Centrafrique

Publié le 11 octobre 2021 , 7:21
Mis à jour le: 11 octobre 2021 7:21

 

Bangui, République centrafricaine, mardi, 12 octobre 2021, 02:15:02 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Trois opérateurs se partagent le marché de la télécommunication en Centrafrique. Selon les dernières études publiées de l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste) du 3e trimestre 2020, le leader national est Orange avec 50% de part de marché, suivi de Telecel avec 35% et enfin Moov avec 15%.

Direction général de la société Orange mobile à Bangui. Photo CNC / Mickael Kossi
Direction général de la société Orange mobile à Bangui. Photo CNC / Mickael Kossi

 

Bien que les chiffres montrent que la majorité des utilisateurs en téléphonie mobile préfèrent Orange, l’opérateur Telecel développe des solutions pour conquérir de nouveaux clients. C’est l’objectif de son nouveau partenariat avec Lynk. Afin de satisfaire l’augmentation de la demande en services télécoms en Centrafrique, dont l’actuelle couverture reste moyenne dans le pays, Telecel s’est associé à un partenaire international Lynk, un fournisseur de connectivité par satellite afin de contourner l’obstacle de couverture.

Annoncé, le 22 septembre, l’accord devrait permettre à Telecel d’étendre son offre de connectivité à davantage de consommateurs dans le pays. Via la technologie proposée, Lynk pourrait donner aux populations la capacité de se connecter directement au réseau télécom satellite depuis un téléphone standard non modifié sans nécessairement passer par une tour télécom au sol. Pour Malek Atrissi, le président-directeur général de Telecel, ce partenariat est « une étape pour garantir à nos clients la meilleure expérience télécoms non-stop possible ».

siège social de la Télécel à Bangui. Photo CNC / Fortuné Bobérang.
siège social de la Télécel à Bangui. Photo CNC / Fortuné Bobérang.

 

De son côté, Orange, après avoir subi un incendie en juin dernier a réussi à limiter l’impact économique de ce malheureux incident, grâce notamment à son réseau de partenaires techniques qui s’est rapidement mobilisé afin de proposer une solution provisoire et rétablir au plus tôt, les services vocaux 3G d’Orange auprès de ses abonnés. La réactivité de l’opérateur a porté ses fruits et permet aujourd’hui de bénéficier à nouveau d’un service fiable et compétitif. Régis Delière, directeur général de l’opérateur français s’est dit satisfait et a par ailleurs souligné que de belles années attendent l’entreprise Orange pour développer le plein potentiel du numérique en Centrafrique.

Le leader du marché laisse entendre le développement de nouvelles solutions pour continuer à satisfaire la majorité des centrafricains et faciliter leurs communications dans l’ensemble du pays. De son côté Telecel devra continuer de proposer des tarifs abordables malgré une technologie novatrice et coûteuse s’il veut continuer à gagner des parts de marché.

 

Par Adama Bria

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher