Les femmes dans les forces armées centrafricaines (FACA)

journée internationale des femmes africaines à Bangui
Photo d’illustration de la Journée internationale des femmes africaines le 31 juillet 2019. Bangui, République centrafricaine.

 

Le mercredi 31 juillet 2019 a célébré la Journée internationale de la femme africaine, journée officialisée par les Nations unies et l’Organisation de l’unité africaine le 31 juillet 1963.

Ce point permet de mettre en lumière les femmes au sein des Forces armées centrafricaine (FACA).

Les FACA sont ouvertes aux hommes comme aux femmes. Siir im effectif de 8286 soldats le taux de féminisation est actuellement de 7,48 %. Il est amené à progresser puisque le plan de recmtement 2018 autorisait un objectif à atteindre de 10%. C’est déjà une réalité au sein de la formation élémentaire toutes amies (FETTA) actuellement en cours qui comprend 101 femmes sur les 1022 soldats présents.

La motivation est semblable à celle des femmes servant dans les autres années du monde : défendre leiir patrie, montrer qu’elles sont autant capables que les hommes et l’attrait de l’imifonne.

A celles qui ont le niveau bac, la possibilité de devenir sous-officiers s’offrira plus tard.

Dans le cas des 40 recmes féminines présentes au camp de BOUAR, 17 viennent de BANGUI et les autres des différentes provinces de centrafrique. 36 serviront en imités de combat ou en état-major.et quatre autres sont destinées à travailler siir des emplois techniques comme infirmières ou chauffeiirs mécaniciens.

D’une diirée de 12 semaines la FETTA a débuté le 26 juin. Elle se déroule à la fois dans les camps d’entrainement de KASSAI et de BOUAR aiix ordres des instmcteiirs des FACA et avec l’appui de l’EUTM pour la partie conseils.

L’entrainement de cette semaine a porté sur les coiirs au combat, la topographie, les to-ansmissions et l’instmction sur le tir.

La semaine prochaine, place aux séances de tir pratiques.

Lancée le 16 juillet 2016, l’EUTM-RCA a conseillé, formé et entraîné plus de 3 700 soldats, hommes et femmes des Forces Armées Centrafricaines (FACA). L’objectif est de « rendre les forces armées centrafricaines modernes, efficaces, inclusives et démocratiquement responsables en dispensant des conseils stratégiques au ministère de la défense et à l’Etat-major général, ainsi que des enseignements et des formations aux FACA».

 

Copyright2019CNC.