Les États-Unis soutiennent la réponse mondiale à la COVID-19

Publié le 24 février 2021 , 11:49
Mis à jour le: 24 février 2021 11:49
L'Amérique est de retour" : Joe Biden proclame le "retour" de l ...
L’Amérique est de retour” : Joe Biden proclame le “retour” de l …

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE  

 

Washington œuvre avec la communauté internationale pour répondre à la COVID-19 et prévenir de futures pandémies.

En janvier, le président Biden a donné pour instruction au gouvernement américain d’apporter son soutien au dispositif d’accès mondial aux vaccins COVAX, une initiative internationale qui cherche à assurer un accès égal aux vaccins contre la COVID-19 dans le monde et à distribuer équitablement 2 milliards de doses de vaccins d’ici la fin de 2021.

 

S’exprimant le 17 février lors d’une réunion virtuelle du Conseil de sécurité de l’ONU, le secrétaire d’État Antony Blinken a proclamé l’engagement des États-Unis à collaborer avec leurs partenaires à travers le monde afin d’accroître la production de vaccins contre la COVID-19 et les rendre plus accessibles à tous, y compris aux populations marginalisées.

Le secrétaire d’État a salué l’Organisation mondiale de la santé pour son rôle de chef de file de la lutte contre la pandémie de COVID-19. Les États-Unis, a-t-il ajouté, travailleront avec des partenaires du monde entier pour renforcer et réformer l’OMS et ils entendent lui verser, d’ici la fin du mois, plus de 200 millions au titre de leurs quotes-parts et de leurs obligations actuelles.

 

Ce sont les États-Unis qui contribuent déjà le plus à la riposte internationale à la COVID-19, a-t-il ajouté.  Le département d’État et l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) ont déjà annoncé plus de 1,6 milliard de dollars d’aide économique, sanitaire et humanitaire d’urgence pour soutenir la lutte contre cette maladie dans le monde entier, y compris 9 millions de dollars pour lutter contre la pandémie en République centrafricaine.

 

Et au cours des vingt dernières années, le montant de l’aide des États-Unis au titre de la santé mondiale s’est élevé à plus de 140 milliards de dollars.

 

« Chaque pays doit fournir sa part d’effort et contribuer à la réponse à la COVID-19 », a souligné M. Blinken.

 

Aucun article à afficher