Le Soudan découvre un charnier d’officiers militaires

Publié le 24 juillet 2020 , 1:36
Mis à jour le: 24 juillet 2020 8:37

Le Soudan découvre un charnier d’officiers militaires

Bangui ( République centrafricaine ) – Le gouvernement soudanais a annoncé qu’il avait découvert un charnier datant de 1990.

Le procureur général a déclaré jeudi que le charnier contenait 28 officiers militaires soupçonnés d’avoir participé à un coup d’Etat manqué contre l’ancien président Omar al-Bashir./////////////.

“Le procureur a trouvé des preuves solides qu’il existe un charnier d’officiers militaires qui ont été tués en 1990 et le charnier est maintenant sous la protection des autorités jusqu’à la fin de l’enquête”, a déclaré le procureur./////////////.

Le régime de M. Bashir a déjoué un coup d’état militaire en 1990 et de nombreux rapports ont indiqué que les officiers impliqués ont été tués./////////////.

Il est actuellement accusé du coup d’État militaire qui l’a porté au pouvoir en 1989./////////////.

S’il est reconnu coupable, l’ancien président qui a dirigé le Soudan pendant 30 ans – pourrait être condamné à la peine de mort./////////////.

M. Bashir a également été inculpé par la Cour pénale internationale pour crimes de guerre et génocide présumés dans la région du Darfour occidental./////////////.

Il a été renversé l’année dernière après des mois de manifestations pro-démocratiques./////////////.

• Le Soudan accepte qu’Omar el-Béchir soit livré à la CPI

Avec BBC Afrique

{CAPTION}
{CAPTION}

Aucun article à afficher