Le point sur la Centrafrique

Le centre Social et culturel l’Estey organisait vendredi dernier un campus solidaire sur la Centrafrique, intitulé Beafrika. Nadia Benjelloun- Macalli, conseillère municipale, présentait la soirée en soulignant la volonté du campus solidaire d’être un lieu d’articulation entre projets concrets et expertise scientifique.

 Narcisse Kamayenwode, entouré de Andrea Ceriana Mayneri et de Nadia Benjelloun Macalli. A droite, Michel Mercier. © Photo Photo H. S.
Narcisse Kamayenwode, entouré de Andrea Ceriana Mayneri et de Nadia Benjelloun Macalli. A droite, Michel Mercier. © Photo
Photo H. S.

 

La présence de deux invités au fait du contexte centrafricain appuyait la démarche. Narcisse Kamayenwode, ancien conseiller municipal, présentait le partenariat entre la ville de Bègles et son village d’origine dans un projet concernant la santé, avec l’Agence de l’Eau.

Théorie du chaos

Andrea Ceriana Mayneri, anthropologue à l’Institut des mondes africains, démontait en quelques minutes la thèse du chaos et de la guerre de religion, en brossant une passionnante rétrospective des relations entre l’ancien président Bozizé et le Tchad voisin.

Dans la salle, Didier Niewiadowski, conseiller de coopération et d’action culturelle à l’ambassade de France de Bangui de 2088 à 2012, soutenait la même thèse. Une vingtaine de personnes seulement écoutaient attentivement ces informations très éclairantes.

Hélène Sireyjol

Campus solidaire, Centre social et culturel de l’Estey, 20 rue Pierre-et-Marie-Curie, 33 130 Bègles Tél : 05 57 35 13 00. Mail : j.fleury@mairie-begles.fr http://leblogdelestey.over-blog.com/