Le Kenya va exporter ses premiers barils de pétrole

 

 

Un bloc de forage pétrolier géré par la société britannique Tullow Oil dans le bassin de Lokichar, dans le comté de Turkana, dans le nord du Kenya.

Le Kenya a signé son premier accord de vente commerciale de pétrole d’une valeur de 12 millions de dollars.

Le gouvernement affirme qu’il exportera 200 000 barils, mais le président Uhuru Kenyatta, qui a fait l’annonce, n’a pas divulgué les détails sur l’accord.

La société d’exploration pétrolière Tullow Oil a découvert les gisements de pétrole du Kenya en 2012 dans la région du Turkana, au nord-ouest du pays. Les réserves sont estimées à environ 560 millions de barils.

Cette annonce intervient quelques mois à peine après que le gouvernement a annoncé son intention de commencer la construction d’un oléoduc d’un milliard de dollars alors qu’il s’apprête à produire à pleine capacité.

Actuellement, les produits bruts sont transportés par route depuis les champs de pétrole jusqu’à la ville portuaire de Mombasa.

“Je pense que nous avons commencé et c’est à nous de veiller à ce que ces ressources soient utilisées au mieux pour assurer la prospérité de notre pays et l’élimination de la pauvreté “, a déclaré le président Kenyatta.

Avec BBC Afrique