Le Kenya va exporter ses premiers barils de pétrole

Publié le 1 août 2019 , 8:37
Mis à jour le: 1 août 2019 8:37

 

 

Un bloc de forage pétrolier géré par la société britannique Tullow Oil dans le bassin de Lokichar, dans le comté de Turkana, dans le nord du Kenya.

Le Kenya a signé son premier accord de vente commerciale de pétrole d’une valeur de 12 millions de dollars.

Le gouvernement affirme qu’il exportera 200 000 barils, mais le président Uhuru Kenyatta, qui a fait l’annonce, n’a pas divulgué les détails sur l’accord.

La société d’exploration pétrolière Tullow Oil a découvert les gisements de pétrole du Kenya en 2012 dans la région du Turkana, au nord-ouest du pays. Les réserves sont estimées à environ 560 millions de barils.

Cette annonce intervient quelques mois à peine après que le gouvernement a annoncé son intention de commencer la construction d’un oléoduc d’un milliard de dollars alors qu’il s’apprête à produire à pleine capacité.

Actuellement, les produits bruts sont transportés par route depuis les champs de pétrole jusqu’à la ville portuaire de Mombasa.

“Je pense que nous avons commencé et c’est à nous de veiller à ce que ces ressources soient utilisées au mieux pour assurer la prospérité de notre pays et l’élimination de la pauvreté “, a déclaré le président Kenyatta.

Avec BBC Afrique