Le HCR appelle à la solidarité internationale pour les réfugiés en Libye

Publié le 16 septembre 2019 , 4:46
Mis à jour le: 16 septembre 2019 11:48

Bangui (République centrafricaine) : 16 sept. 2019 12:45.
L’agence de l’ONU pour les réfugiés, HCR, a appelé dimanche à davantage de “solidarité internationale” pour permettre la réinstallation de réfugiés bloqués en Libye.
Dans ce pays, les réfugiés vivent dans des conditions difficiles notamment dans les centres de détention.
“Nous continuons à appeler à la générosité de la communauté internationale pour permettre davantage d’opportunité de réinstallation” de réfugiés, a déclaré à l’AFP Jean-Paul Cavalieri, le chef de mission du HCR en Libye, à Tripoli.
Depuis novembre 2017, sur les quelques 50.000 réfugiés enregistrés par le HCR en Libye, 4.600 ont été réinstallés dans des pays tiers autre que leur pays d’origine.
Près de 3.000 ont été transférés vers un centre de transit au Niger.
Plus de 800 autres ont été réinstallés directement en Italie, 456 en Roumanie, et 371 dans d’autres pays, selon les chiffres du HCR.
Le chef de mission du HCR en Libye s’est félicité de l’accord signé la semaine dernière par le Rwanda pour d’accueillir temporairement des réfugiés et des demandeurs d’asile africains bloqués en Libye.
L’accord permettra d’évacuer vers le Rwanda de réfugiés qui sont en danger dans les centres de détention. A partir de là, ils pourront éventuellement trouver d’autres pays de réinstallation, le centre d’accueil au Rwanda ne pouvait accueillir plus de 500 personnes à la fois.

{CAPTION}