Le Collectif « Touche pas à ma Constitution » apporte son soutien indéfectible suite à l’appel à la mobilisation générale lancé par le GTSC et les secteurs syndicaux.

Publié le 3 août 2020 , 10:35
Mis à jour le: 3 août 2020 10:35

collectif touche pas à ma constitution en Centrafrique bannière

 

Face à l’incapacité de l’Etat centrafricain de pouvoir solutionner la crise sécuritaire qui pollue notre pays depuis des années et au regard des massacres perpétrés par les bandes armées sur la population civile, le Collectif «  Touche pas à ma constitution » Organisation de la Société civile de la diaspora se joint à cet appel de la mobilisation générale toute en apportant son soutien indéfectible aux revendications citoyennes présentées par GTSC et les secteurs syndicaux.

De ce fait, le Collectif « Touche pas à ma Constitution » demande à nos compatriotes de répondre plus massivement à cet appel du 05 août 2020 tout en rajoutant des nouvelles revendications supplémentaires :

1-L’interdiction formelle de la réinstallation du mercenaire Ali Darrassa dans la ville de Bambari comme le prévoit dans les accords de huit clos,

2-L’arrestation immédiatement des Chefs rebelles tel que : Ali Darras, Sidiki et suivies de leur transfèrement à la CPI.

Levons-nous comme un seul peuple uni pour combattre les injustices et défendre la patrie en danger.

Fait à Paris, 03 août 2020

Le Coordonnateur Général

Godfroy- Luther GONDJE- DJANAYANG.

 

Aucun article à afficher