L’armée rwandaise conclut-elle un accord avec l’UPC afin de déstabiliser l’Ouganda et la RDC ?

Publié le 12 septembre 2019 , 8:14
Mis à jour le: 12 septembre 2019 8:14
Arrivée du chef rebelle Ali Darassa, escorté par ses gardes du corps le 21 août 2019 à Ngakobo. Crédit photo : Bertin Yékoua / CNC.
Arrivée du chef rebelle Ali Darassa, escorté par ses gardes du corps le 21 août 2019 à Ngakobo. Crédit photo : Bertin Yékoua / CNC.

 

 

Bangui (aCNC) – Pour le journal ougandais « Command 1 post » qui a publié l’information sur son site le 19 août dernier, la réponse est affirmative. Selon ses informations, l’objectif recherché par l’armée rwandaise serait de déstabiliser, en plus de l’Ouganda, l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Infos ou Intoxe ? Enquête du CNC.

 

Dans son article intitulé « Briefing : Rwandan Military Enters Secret Deal with C.African Rebel Group to Destabilize Ituri, Uganda », le journal affirme que « L’Union pour la Paix (UPC) a été contactée par Kigali aux côtés du groupe rebelle NAS du Sud-Soudan sous le commandement de Thomas Cirillo Swaka », avant de conclure que « Selon une source au sein des services de renseignement rwandais, les rebelles seront facilités par le Rwanda pour déstabiliser les provinces du Haut-Uélé, du Bas-Uélé et de l’Ituri en RD Congo ».

Cependant, notre bureau d’enquête, après avoir lu cet article, a décidé de mener sa propre investigation pour tenter de savoir si l’armée rwandaise, à travers ses soldats dans la Minusca, s’est rapprochée du chef rebelle Ali Darassa pour tenter de déstabiliser la RDC et l’Ouganda comme affirme ce journal en ligne ?

Après quelques semaines d’enquête, notre bureau d’investigation a conclut que l’information publiée par « Command 1 post » n’est pas du tout vérifiée, en tout cas du côté de la République centrafricaine.

Par ailleurs, les soldats rwandais de la Minusca, qui sont en première ligne avec d’autres contingents pour lutter contre les actes criminels du chef rebelle Ali Darassa et sa bande, sont très appréciés par le peuple centrafricain qui voient en eux un goût de la discipline militaire, de la rigueur, mais aussi leur sens du travail en équipe avec les autres contingents africains.

 

 

Copyright2019CNC