La police espagnole a arrêté un Néerlandais de 40 ans à Marbella. Il était recherché pour voies de fait. Pour éviter son arrestation il se fait passer pour un diplomate de la République centrafricaine.

Publié le 8 août 2019 , 5:50
Mis à jour le: 12 août 2019 9:10
Échange de main entre le Président centrafricain et l'ancien star du tennis allemand Boris Becker détenteur d'un passeport diplomatique centrafricain.
Échange de main entre le Président centrafricain et l’ancien star du tennis allemand Boris Becker détenteur d’un passeport diplomatique centrafricain.

 

La police espagnole a arrêté un Néerlandais de 40 ans à Marbella. Il était recherché pour voies de fait. Pour éviter son arrestation il se fait passer pour un diplomate de la République centrafricaine.

 

La police l’a reconnu parce qu’il correspondait à la description d’un Hollandais recherché pour agression. L’homme a présenté un document qui ressemblait à un passeport diplomatique de la République centrafricaine. Il affirme qu’il ne pouvait être arrêté car il jouissait de l’immunité diplomatique.

Une inspection et vérification plus minutieuse par la police a montré que le passeport était un faux. Il a alors été mis aux arrêts. Il a été prouvé que c’est le suspect hollandais recherché. La délivrance de passeport diplomatique en Afrique est pour la plupart du temps accordé à des personnes n’ayant pas vraiment droit. C’est ce qui aurait peut-être poussé cet individu à penser qu’il ne risquait rien en falsifiant un. Mais sa ruse n’a pas marché.

Chefiatou SANNY

 

 

Avec BBC