La plate-forme «Sauvons le Centrafrique» décline l’invitation de Brazzaville

« SAUVONS LE CENTRAFRIQUE »

LONDO-PATRIE-PGD-UDPP

DÉCLARATION RELATIVE AU FORUM DE BRAZZAVILLE SUR LA CRISE CENTRAFRICAINE

© cap Me Henri Pouzere
© cap
Me Henri Pouzere
Les partis et association politiques composant la plateforme « Sauvons le Centrafrique » :Vu la gravité de la crise militaro-politique qui secoue notre pays depuis quelques années ;

Vu le Plan d’actions pour une sortie de crise en RCA, tel que proposé par la CEEAC, notamment en ses points pertinents relatifs à l’organisation d’un forum à Brazzaville ;

Après concertation, adoptent la position commune suivante :

1. Compte-tenu du caractère inclusif du dialogue devant regrouper tous les acteurs de la crise centrafricaine autour d’une même table, et au regard des expériences malheureuses du passé, le forum doit nécessairement se tenir en terre centrafricaine.
La tenue de ce forum sur le sol national sera marquée d’une symbolique de réappropriation de notre commune destinée.

2. Les thématiques à discuter lors de ce forum doivent être librement retenues par les différentes composantes de la nation impliquées dans le processus, de façon à aborder toutes les nécessités nationales.

3. La justice, gage d’établissement d’une mémoire collective susceptible de nous faire éviter les erreurs du passé, ne saurait faire les frais de la volonté légitime de réconciliation nationale.

4. La communauté internationale, accourue au chevet de notre pays, devrait nous appuyer dans ce processus de renaissance nationale, sans chercher à se substituer au peuple Centrafricain.

En conséquence :

Les partis et association politiques composant la plate-forme « Sauvons le Centrafrique » déclinent l’invitation de se rendre à Brazzaville, mais marquent leur disponibilité à apporter leur contribution à la recherche de la paix sur le sol national

Fait à Bangui, le 15 Juillet 2015

LE COORDONNATEUR

MAITRE HENRI POUZERE