La gendarmerie sénégalaise démantèle un vaste réseau de cybercriminalité

Publié le 5 novembre 2019 , 9:54
Mis à jour le: 5 novembre 2019 4:54

Bangui (Republique Centrafricaine) 5 nov. 2019 16:54

La section de recherches de la gendarmerie sénégalaise a annoncé mardi, à travers un communiqué, le démantèlement d’un vaste de réseaux de cybercriminalité composé de plus de 45 personnes, toutes d’origine nigériane. L’opération s’est déroulée le samedi 02 novembre dernier au quartier Ouakam, dans la capitale sénégalaise, Dakar. Tout est parti d’une plainte de la société de téléphonie mobile Sonatel qui a remarqué une tentative d’intrusion dans son système informatique. Alertée, la gendarmerie s’est lancée aux trousses des criminels qu’il a traqués durant près de trois (03) semaines. Les malfaiteurs travaillaient dans l’anonymat en utilisant une ligne enregistrée avec un faux passeport sénégalais et une fausse adresse. Ils s’étaient répartis dans cinq (05) bâtiments différents situés dans le même quartier. En plus des interpellations, la gendarmerie a pu mettre la main sur une cinquantaine d’ordinateurs. Dans son communiqué, la gendarmerie a invité les populations à plus de vigilance et à dénoncer ce genre d’actes en appelant au 80000 20 20, son numéro vert.

Avec BBC Afrique
<:inline inline:>