Inculpé, le ministre de la santé du Zimbabwe démis de ses fonctions

Publié le 7 juillet 2020 , 11:12
Mis à jour le: 7 juillet 2020 6:13

Inculpé, le ministre de la santé du Zimbabwe démis de ses fonctions

Bangui ( République centrafricaine ) – Le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa a annoncé mardi avoir limogé son ministre de la Santé, inculpé pour avoir, entre autres, accordé illégalement un contrat de tests de dépistage du coronavirus.

Le Dr Obadiah Moyo, 66 ans, a été arrêté en juin après une enquête menée par la commission anticorruption du pays. Remis en liberté sous caution, il doit comparaître le 31 juillet devant un tribunal./////////////.

“Le président de la République (…) a démis de ses fonctions le Dr Obadiah Moyo avec effet immédiat en raison de sa conduite inappropriée pour un ministre du gouvernement”, a annoncé mardi son secrétaire, Misheck Sibanda, dans un communiqué. /////////////.

Le ministre est soupçonné de malversations pour avoir octroyé en violation des procédures un contrat de 20 millions de dollars à une société de Dubaï pour la fourniture de tests de dépistage et d’équipements de protection contre le Covid-19./////////////.

Il est également mis en cause dans deux autres contrats d’achat d’équipements hospitaliers en 2019./////////////.

Après la révélation par l’opposition des soupçons pensant sur le ministre Moyo, le gouvernement a annulé tous les contrats passés avec la société de Dubaï, selon le quotidien gouvernemental The Herald./////////////.

Plus de 700 cas de contamination par le Covid-19, dont 9 mortels, ont été recensés à ce jour au Zimbabwe.

Avec AFP/VOA

{CAPTION}
{CAPTION}

Aucun article à afficher