Gabon : les militaires tentent un coup d’Etat

Publié le 7 janvier 2019 , 1:29
Mis à jour le: 7 janvier 2019 1:29

les militaires tentent un coup d’Etat

 

 

Gabon : les militaires tentent un coup d’Etat

 

 

Libreville (CNC) – Une dizaine d’élément de la garde républicaine a investi très tôt ce matin  la radio nationale. Le groupe de militaire y a fait diffuser un discours prononcé par le commandant en second de la garde républicaine Kelly Ondo Obiang. Mais les putschistes ont été vite neutralisé et le calme est revenu à Libreville où le prend Ali Bongo garde toujours le contrôle.

La situation était confuse ce matin au Gabon. Un groupe de jeune militaire se revendiquant du mouvement des jeunes des forces de défense a pris d’assaut la radio nationale où le commandant en second de la garde républicaine le lieutenant Kelly Ondo Obiang y a prononcé un discours diffusé en boucle.

Des coups de feu ont été entendus à Libreville aux abords du siège de la Radio nationale. Dans son discours, les mutins invitent le peuple l’insurrection pour libérer le pays.

Ils ont fait savoir dans son discours le lieutenant Kelly Ondo Obiang a dit vouloir mettre en place un « conseil national de la restauration ». Mais très rapidement, il a été neutralisé par l’unité d’élite de la gendarmerie.

Le chef de groupe le lieutenant Kelly Ondo Obiang a été immédiatement mis aux arrêts. Les autorités de Libreville ont annoncé que la situation était sous contrôle. Le président Ali Bongo dirige et contrôle tout.