Formation des FACA : entre de bonnes mains avec l’EUTM !

Publié le 1 septembre 2019 , 5:43
Mis à jour le: 1 septembre 2019 5:43
Cérémonie de fin de formation des gestionnaires logistiques des forces armées centrafricaines
Cérémonie au sein du ministère de la défense centrafricain le 15 mai 2018 à l’occasion de la fin de formation logistique menée par le pilier éducation de l’EUTM-RCA. En présence de l’inspecteur général des forces armées, le général de division DOLLE-WAYA et le commandant de l’EUTM-RCA, le général Herminio Maio. La formation a eu lieu du 17 avril au 9 mai 2018 au profit des officiers et sous-officiers gestionnaires logistiques des forces armées centrafricaines.

 

C’est depuis un an maintenant que l’Union Européenne a décidé de prolonger sa mission de formation militaire au profit des FACA. Cette mission, prévue de finir le 19 septembre 2020, a commencé en réalité en juillet 2016. Depuis, elle n’a jamais cessé de progresser et d’élargir son champ d’action au gré des relèves régulières à la tête de l’EUTM. Ainsi, la France a pris le leadership de l’EUTM en juillet dernier, après dix-huit (18) mois de commandement assuré par un général Portugais.

 

Les responsables des FACA eux-mêmes sont les premiers à saluer le très bon bilan de cette mission. Le niveau des soldats s’est fortement accru depuis le début de la prise en main par l’EUTM. Et le Centrafricain lambda peut être fier de la montée en puissance de l’armée Centrafricaine. Et pour preuve.

 

Les actions menées couvrent toute la hiérarchie. Les jeunes recrues suivent une formation allant de quatre (4) à six (6) mois pour leur inculquer les connaissances et les savoir faire indispensables à chaque militaire. Les cadres suivent un panel diversifié de formations en fonction de leur niveau de responsabilités. Les grands chefs, quant à eux, sont aidés sur les décisions stratégiques à prendre afin de faire progresser notre armée sur le long terme.

Même si l’EUTM ne fournit pas d’armes aux FACA, ce sont donc des soldats déjà formés par les militaires d’EUTM, aguerris et sachant utiliser leurs armes, qui passent ensuite dans les mains d’instructeurs civils russes.
Depuis 2018, le rôle de l’EUTM s’est même étendu jusqu’au plus haut niveau, en portant conseil au ministère de la défense et au cabinet du président ! C’est avec de telles actions s’inscrivant dans la durée que l’on plante un manguier de la paix aux racines solides !

 

Cette mission est portée par huit (8) pays de l’Union Européenne auxquels se rajoutent quatre (4) pays tiers fournissant leur assistance à l’Europe : Autriche, Belgique, Espagne, France, Pologne, Portugal, Roumanie, Suède pour l’Europe, et Géorgie, Serbie, Bosnie et Lituanie en pays tiers. Le budget alloué par l’Union Européenne sur la période de septembre 2018 à septembre 2020 est de 25.4 millions d’euro, soit plus de seize (16) milliards de franc CFA.

 

Les filles et fils de Centrafrique peuvent être reconnaissants de cet engagement des pays d’Europe pour leur avenir. En coopération avec la MINUSCA, tous ces pays œuvrent à donner les moyens à nos forces armées de construire une paix durable en Centrafrique !

 

 

Copyright2019CNC.