Flash info : Birao, deux personnes assassinées, une quarantaine des maisons incendiées

patrouille mixte fsi minusca à Birao en décembre 2019 par la minusca
Une patrouille mixte Minusca-FACA à Birao en décembre 2019. CopyrightMINUSCA

 

 

Birao (République centrafricaine) – Les violences ont repris de plus belle ce vendredi 17 janvier dans la localité de Birao, chef-lieu de la préfecture de la Vakaga, située à l’extrême nord-est de la RCA, a-t-on appris de sources sécuritaires locales.

 

Peu avant 10 heures, ce vendredi, deux jeunes natifs de Birao, dénommés Selman et Issaka, en séjour au village Takamala, situé à environ 45 kilomètres de Birao sur l’axe Amdafock, ont été enlevés par des hommes armés non identifiés alors qu’ils avaient à la recherche de leur frère porté-disparu quelques heures plutôt. Malheureusement, ils ont été froidement assassinés par leurs ravisseurs, et la nouvelle de leur mort a secoué Birao toute entière.

Pour le MLCJ, il ne fait aucun doute, les éléments rebelles du FPRC )front populaire pour la renaissance de Centrafrique) qui seraient les auteurs présumés de cet acte criminel. En conséquence, ils ont pris pour cibles plusieurs habitations des familles déplacées proches du FPRC à Birao.

Dans les après-midi, un renfort des combattants du MLCJ a quitté Birao pour le village Takamala où le meurtre des deux jeunes aurait été commis.

On ignore pour l’heure la suite de l’événement, mais la tension est encore vive dans la région entre le MOUVEMENT DES LIBÉRATEURS CENTRAFRICAINS POUR LA JUSTICE (MLCJ) et le Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC).

 

Copyright2020CNC.