Faux, l’Enerca n’a pas reçu 10 groupes électrogènes de la Russie

Publié le 16 mai 2021 , 6:00
Mis à jour le: 16 mai 2021 6:00

 

 

Plusieurs publications sur les réseaux sociaux annoncent une donation de groupes électrogènes au gouvernement par la Russie pour pallier la crise énergétique survenue le 23 avril 2021 à Bangui.

 

  • Dans un premier temps, l’ambassade de la Fédération de Russie en Centrafrique confirme cette donation sur sa page Facebook, puis ne communique plus sur le sujet.

 

  • Aucun communiqué officiel du gouvernement sur cette prétendue donation.

 

  • Un conseiller à la présidence de la République parle de fake news.

 

  • L’Enerca ne reconnait pas avoir reçu 10 groupes électrogènes offerts par la Russie.

 

  • Donc, l’information selon laquelle l’ENERCA aurait reçu 10 groupes électrogènes de la Russie est fausse.

Dans la journée du 29 avril 2021, les réseaux sociaux relaient une information selon laquelle la Russie a offert 10 groupes électrogènes pour remédier à la coupure d’électricité survenue à Bangui et ses périphéries six jours plus tôt.

Le 23 avril 2021, une panne d’électricité sur les installations de l’Enerca au village de Danzi, à 20 km de Bangui, coupe la fourniture d’énergie au niveau de la capitale. Aussitôt, la société nationale d’énergie dépêche sur place une équipe de techniciens pour des travaux de réparation. Le 29 avril 2021, la toile numérique en Centrafrique est inondée par un supposé don de 10 groupes électrogènes offert à l’Enerca par la Fédération de Russie.

Diaspora (un photographe centrafricain) écrit sur son compte Facebook le 29 avril « Don de 10 groupes électrogènes de 500 KW par la Fédération de Russie (…). Arrivée sur le tarmac de l’aéroport Bangui-Mpoko dans un Cargo Antonov, 10 groupes de 500 Kwa destinés à électrifier la capitale, un don de la fédération de Russie dans un partenariat gagnant.»

Le même jour, l’Ambassade de la Fédération de Russie en Centrafrique annonce aussi la nouvelle sur son compte Facebook : “Le 28 avril 2021, la Fédération de Russie a fourni 10 groupes électrogènes de 500 KVA pour aider les Centrafricains à faire face aux problèmes d’électricité qui persistent à Bangui depuis plus de 5 jours. Le don a été délivré hier (28 avril 2021) à l’aéroport international Bangui Mpoko”.

Contacté par l’Equipe #StopATènè, un membre de l’équipe de communication de l’Ambassade de Russie confirme alors dans un premier temps. “ La délivrance a été effectuée de manière urgente.  C’est pour ça que nous-mêmes, n’étions pas invités. Les militaires étaient responsables de la délivrance. C’est le gouvernement centrafricain qui doit prendre la décision de l’endroit où les installer”

Capture d'écran Facebook du 29 avril 2021 Capture d'écran Facebook du 29 avril 2021
Capture d’écran Facebook du 29 avril 2021 Capture d’écran Facebook du 29 avril 2021

Le 6 mai 2021, un internaute du nom de Basile Nanou partage la même information dans le groupe Facebook KangbiNdara (“partage de savoirs” en sango) et réactive la rumeur en apportant quelques éléments nouveaux. Il  annonce que la Russie offre 10 groupes électrogènes de 5000 KVA à l’Enerca. La capacité du groupe électrogène selon Basile Nanou, a donc été multipliée par dix, passant de 500 à 5 000 KVA. Cette même rumeur est relayée par Karl Bouzou, un autre internaute, le même jour.

Même Pascal Bida Koyagbelé, ministre délégué aux grands travaux à la présidence, partage la rumeur sur sa page Facebook. Dans les commentaires de cette publication, un conseiller à la présidence, Fidèle Gouandjika, dément et la qualifie de “fake news.” A ce moment précis, le gouvernement ne s’est pas encore prononcé sur cette rumeur devenue virale.

 

Pourtant dans une interview accordée à la presse locale, le 29 avril 2021, le ministre de l’Energie, Herbert Gontran Djono-Ahaba, qui s’était rendu sur le site où sont tombés les 5 pylônes de l’Enerca, n’avait pas évoqué le sujet des 10 groupes électrogènes que la Russie aurait offerts à la société.  Ce membre du gouvernement a plutôt parlé de “l’appui  logistique de la Minusca à l’Enerca et d’un don d’un deuxième groupe électrogène de 500 KVA que la Minusca a offert à la Sodeca” (Société de distribution de l’eau en Centrafrique), pour pallier la pénurie d’eau due à la coupure de l’électricité.

 

L’ENERCA dit ne rien avoir reçu

 

Le 29 avril 2021, l’équipe StopATènè contacte le chargé de communication de l’Enerca, Saint-Cyr Bazoli Yabouet, au sujet des 10 groupes électrogènes russes. Celui-ci est surpris et précise que la société “n’a pas reçu un quelconque don de la Russie pour faire face à la coupure d’électricité provoquée par la chute de 5 pylônes au niveau du village Danzi, le 23 avril 2021.”

 

Contactée à plusieurs reprises par l’équipe #StopATènè, l’ambassade de la Fédération de Russie en Centrafrique n’a pas été en mesure de fournir les preuves de la livraison des 10 groupes électrogènes qui seraient arrivés à Bangui, le 28 avril 2021 à bord d’un cargo –Antonov russe et qui auraient été remis à l’Enerca. Depuis que la rumeur circule, les officiels russes en poste en Centrafrique ne communiquent plus sur le sujet. Pourtant, d’habitude, quand la Russie fait un don à la République centrafricaine, elle le médiatise largement et couronne le tout, généralement, par des feux d’artifices dans la soirée.

 

#StopATènè, l’équipe qui lutte contre la désinformation et les discours de haine en RCA

Sources :

  • Contact téléphonique avec le chargé de communication de l’Enerca
  • Interview du ministre de l’Energie, Herbert Gontran Djono-Ahaba
  • Démenti de Fidèle Gouandjika, conseiller à la présidence de la République

 

 

 

 

Aucun article à afficher