EUTM-RCA : Mise en place d’un réseau de liaison FACA

Mise en place d’un réseau de liaison FACA
Mise en place d’un réseau de liaison FACA

 

 

Bangui (République centrafricaine) – Dans le cadre de la remontée en puissance des Forces armées centrafricaines (FACA), le pilier stratégique de la mission européenne en Centrafrique (EUTM-RCA) appui la mise en œuvre d’un réseau de communication sécurisé et intégré, permettant la liaison phonique et graphique (morse) entre les différentes unités FACA. Entre les mois de janvier et février 2020, le lieutenant Alexandre et l’adjudant-chef Thierry, conseillers en système d’information et de communication, ont mené les premières phases de test pour l’ouverture d’un réseau entre L’Etat-Major et les camps de Béal et Kassaï, à Bangui.

 

Depuis l’année 2014, l’armée centrafricaine ne dispose plus de réseaux de communication, pourtant indispensables à la coordination des différentes unités dans l’optique d’un redéploiement opérationnel. L’EUTM-RCA, dont la mission est d’appuyer l’opérationnalisation de l’armée centrafricaine a, entre autres, pour objectif  la mise en place, avec les FACA, d’un réseau global afin que l’Etat-Major centrafricain puisse transmettre des communications rapides et efficaces vers les zones de Défense qui à leur tour, pourront les transmettre aux différents bataillons d’infanterie territoriaux.

 

Les militaires du pilier stratégique de l’EUTM-RCA ont, tout d’abord, appuyé les spécialistes FACA dans une phase d’installation et de test d’un réseau de communication entre l’Etat-Major, et le centre d’instruction de Kassaï, et le site de Béal, où est installé le Bataillon de transmission des FACA (BTFAC). Les premières opérations se sont déroulées du 10 au 12 février, de nuit comme de jour, et se sont révélées positives. Courant mars, ce réseau devrait être pleinement opérationnel et constitué le prélude de ce qu’on appelle une « liaison de bout en bout », c’est-à-dire une liaison qui puisse être émise par la plus haute autorité de l’armée pour redescendre vers les plus bas échelons.

 

Le pilier stratégique de l’EUTM-RCA poursuivra sa mission de conseil et d’appui dans ce domaine particulier et indispensable à la construction d’une puissance de combat forte et apte à être déployée.

 

Lancée le 16 juillet 2016, l’EUTM-RCA a conseillé, formé et entraîné plus de 6 000 soldats, hommes et femmes des Forces Armées Centrafricaines (FACA). L’objectif est de « rendre les forces armées centrafricaines modernes, efficaces, inclusives et démocratiquement responsables en dispensant des conseils stratégiques au ministère de la défense et à l’Etat-major général, ainsi que des enseignements et des formations aux FACA ».