Épreuve sportive du processus de recrutement des FSI, un mort et plusieurs blessés à Bouar.

Publié le 17 septembre 2019 , 5:15
Mis à jour le: 17 septembre 2019 5:15
Des candidats au concours du recrutement des policiers et gendarmes lors des épreuves sportives à Bangui le 16 septembre 2019. ©Minusca
Des candidats au concours du recrutement des policiers et gendarmes lors des épreuves sportives à Bangui le 16 septembre 2019. ©Minusca

 

Bouar (CNC) – Un mort et quatre blessés lors du déroulement des  épreuves sportives du processus de recrutement des policiers et gendarmes à Bouar, dans la préfecture de la Nana-Mambéré, au nord-ouest de la République centrafricaine, a constaté sur place un journaliste de Corbeaunews Centrafrique (CNC)

 

Lancées officiellement à Bangui le 15 septembre 2019, les épreuves écrites et sportives du processus de recrutement des 1000 policiers et gendarmes centrafricains se poursuivent sur tout le territoire national, notamment à Bangui comme en province.

Pendant ce temps, dans la préfecture de la Nana-Mambéré, les épreuves sportives n’ont débuté que  ce mardi 17 septembre en présence des centaines des postulants venus de toutes les communes de la région.

Malheureusement, lors du déroulement de ces épreuves, plusieurs candidats n’ont pas pu achever toutes les étapes du processus établi par l’état-major des armées.

Parmi eux, quatre ont dû être hospitalisés en urgence, tandis que le cinquième, quant à lui, est mort  lors de son transfert à l’hôpital.

Une enquête est ouverte pour faire la lumière sur les circonstances de sa mort, mais les premiers éléments montrent que la victime, un jeune élève d’une vingtaine d’années et habitant d’un village sur l’axe Bouar-Bocaranga,  serait victime d’une crise cardio-vasculaire cérébrale due à sa faible capacité physique.

Pendant ce temps, dans la capitale Bangui, après les épreuves écrites du 15 septembre, c’est le tour des épreuves sportives qui vont se poursuivent jusqu’au 25 septembre 2019.

 

Copyright2019CNC