Enfin, les soldats FACA sont de retour à Bria, les populations très septiques.

Publié le 24 septembre 2019 , 4:19
Mis à jour le: 24 septembre 2019 4:19
Entrée des soldats FACA à Bria par la route secondaire le 24 septembre 2019.
Entrée des soldats FACA à Bria par la route secondaire le 24 septembre 2019.

 

Bria (CNC) – mardi 24 septembre 2019, les soldats des forces armées centrafricaines (FACA), sous la bonne escorte des forces opérationnelles de la Minusca, ont fait leur retour par la « petite-porte » à Bria, capitale provinciale de la Haute-Koto, après plusieurs années d’absence, a constaté sur place un journaliste de Corbeaunews-Centrafrique (CNC).

 

Après 7 ans d’absence, les soldats FACA sont officiellement de retour à Bria ce mardi 24 septembre 2019.

Accueillis avec soulagement par les habitants du sud de la ville, les FACA sont directement positionnés à l’intérieur de la base de la Minusca quelques minutes après leur arrivée dans la ville.

Ce qui est choquant et incompréhensible pour bon nombre de la population locale interrogée par CNC, c’est la manière dans laquelle les FACA ont fait leur entrée dans la ville.

Alors que des foules se sont massées aux abords de la route pour accueillir, avec une joie collective et débordante l’entrée des soldats FACA positionnés depuis 48 heures à 5 kilomètres de la ville, leur convoi, au lieu de passer par la voie principale pour entrer à Bria, préfère contourner la ville par une petite route secondaire menant à l’aérodrome avant d’être directement dirigée dans la base de la Minusca sous la bonne escorte des mercenaires russes et des soldats portugais de la Minusca. Ce qui a provoqué d’ailleurs, des nombreuses critiques de la part des déplacés du PK3 qui ont surnommé ces FACA « les bébés de la Minusca » avant de se poser des questions sur leurs capacités opérationnelles face aux combattants de la Séléka.

Par ailleurs, à Birao, dans la Vakaga, une délégation ministérielle est arrivée ce mardi dans la ville pour entamer des pourparlers avec les deux factions rivales de l’ex-coalition Seleka qui se sont affrontées militairement depuis le 1er septembre dernier.

D’après une source gouvernementale, les discussions vont débuter jeudi dans la matinée après une visite des camps des déplacés internes ce mercredi.

 

Copyright2019CNC.

Aucun article à afficher