Ebola: Un cas suspect en Côte d’Ivoire sème la pagaille

AA/ CNC

Un cas d'Ebola suspect en Côte d'ivoire seme la panique

Un infirmier guinéen entré en Côte d’Ivoire après le décès d’un malade d’Ebola qu’il traitait en territoire guinéen a semé la pagaille, parmi la population.

Un infirmier guinéen entré  en Côte d’Ivoire après le décès d’un malade d’Ebola qu’il traitait en territoire guinéen a semé la pagaille, parmi la population.

Il est activement recherché par les autorités administratives et sécuritaires depuis mercredi soir, selon un communiqué de la préfecture de Man (ouest ivoirien).

Moussa Camara est arrivé, mercredi soir, à Man après s’être enfui de la Guinée suite au décès d’un des patient dont il avait la charge à Nzérékoré (région du sud-est de la Guinée). Il refusait  d’être mis sous contrôle et observation.

Informé de l’arrivée de ce dernier dans sa région, le préfet de Man, Soro Kayaha Jérôme, a mis en branle les forces de l’ordre afin de retrouver l’infirmier en question pour ensuite le mettre en quarantaine.

Le supposé porteur du virus est resté introuvable jusqu’à vendredi matin et la panique court la ville.

Joint au téléphone, le directeur de la communication du ministère de la Santé, Olivier Akoto, n’a ni confirmé ni infirmé l’information.  Il s’est contenté de rétorquer qu’aucun cas Ebola n’a été enregistré sur le sol ivoirien.

Ebola a déjà tué plus de 4.500 personnes dans le monde. Le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée reste les pays les plus touchés, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

AA/  Fulbert Yao