Drogba et Eto’o critiquent “les essais du vaccin contre le Covid-19 sur les Africains”

111610326_gettyimages-1178241646.jpg

Drogba et Eto’o critiquent “les essais du vaccin contre le Covid-19 sur les Africains”

Bangui (République centrafricaine) – 3 avr. 2020 22:20

Didier Drodga a déclaré que ces médecins prennent “les Africains pour des cobayes humains”, ajoutant dans un autre tweet que “l’Afrique n’est pas un laboratoire de test”:
L’ancien footballeur camerounais Samuel Eto’o a qualifié les médecins d ‘«assassins».
Les commentaires des médecins ont également été critiqués par des groupes antiracistes et de nombreux autres utilisateurs des réseaux sociaux.
L’extrait qui date du 1er avril de la chaîne de télévision française, LCI, montrant le Dr Jean-Paul Mira et le Dr Camille Locht a été largement diffusé sur la toile.
Dans cet entretien, le Dr Mira, de l’hôpital Cochin à Paris, propose qu’un essai médical pour un vaccin contre le Covid-19 soit effectué en Afrique comme cela avait été fait dans des études relatives au Sida:
« Si je peux être provocateur, ne devrions-nous pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation? Un peu comme cela se fait ailleurs pour certaines études sur le SIDA. Chez les prostituées, nous essayons des choses parce que nous savons qu’elles sont très exposées et qu’elles ne se protègent pas. »
Le Dr Camille Locht, de l’Institut national français de la santé et de la recherche médicale (Inserm), a partagé l’avis du Dr Mira:
« Vous avez raison, nous envisageons une étude parallèle en Afrique pour utiliser cette même approche avec les placebos BCG. »
Suite à la polémique, l’Inserm a déclaré dans un communiqué que la vidéo faisait “l’objet d’interprétations erronées”:
Sa déclaration indiquait que:
«Des essais cliniques pour tester l’efficacité du vaccin BCG contre le Covid-19 sont sur le point d’être lancés dans les pays européens et en Australie. S’il y a bien une réflexion autour d’un déploiement en Afrique, cela se fera en parallèle avec les pays africains. L’Afrique ne doit pas être oubliée ou exclue de la recherche car la pandémie est mondiale. ”
Certaines études récentes ont estimé que les pays où le BCG est administré ont signalé moins de décès liés à Covid-19.

Avec BBC Afrique

2 Commentaires

  1. Les amis s’il-vous-plaît ce virus qui a frappé le monde n’est pas un petit jeu. Alors, Afrique , Europe, Asie, Amérique où Australie, nous sommes tous appelés à faire face sérieusement à cette pandémie qui touche à l’échelle mondiale sans aucune distinction raciale car c’est la question de vie et n’ignorez pas que nous continuerons à entretenir relations bilatérales entre nous. Le premier médicament que moi je vous propose est que tous les leaders mondiaux aspirent à une repantence tout en mobilisant leur peuple car Dieu nous a chachié pour nos péchés. Nous pratiquons l’occultisme, la sorcellerie, la magie, la prostitution, l’omo sexuel, rose crois, le vodoux , la criminalité, l’orgueil, l’adultère, l’ivrognerie et autres. Laisser NOUS dire que l’heure de l’éternel est déjà arrivée et donc cherchons à avoir notre passeport pour le ciel. Car Dieu aime le peuple qui se soumet à lui et respecte ses ordres. C’est Mr. Allah Adjim Fabrice Crylor. Le conseiller multidimensionnel.

  2. Je riposte contre le test du vaccin en Afrique car y’a un adage africain qui dis: qui veut détruire un arbre commence par ses racines, car s’il commence par les branches, l’arbre finira par redonner d’autres branches. Donc soyez sages les médecins internationaux que Dieu vous aide à trouver un bon médicament qui peut palier à ce problème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here