DIPLOMATIE AFRICAINE : « NOUS AVONS A NOUS DEFENDRE DANS LES CHOIX QUE NOUS FAISONS »

Publié le 25 octobre 2020 , 5:22
Mis à jour le: 25 octobre 2020 5:22

Diplomatie africaine logo union africaine

 

Selon l’ONG The Sentry, de l’acteur américain George CLOONEY dans un document publié sur YouTube le 20 Octobre 2020, le Président Faustin Archange TOUADERA doit gagner les élections présidentielles de 2020 à tout prix.

Les réseaux mafieux sont à la manœuvre pour atteindre cet objectif. Le groupe mercenaire Wagner, bras armé de Moscou renforce sa mainmise sur la Centrafrique.

On ne croit pas trop au succès de certains réseaux militaires français qui cherchent discrètement à empêcher le président FA TOUADERA à briguer un second mandat.

On aimerait aussi que les célébrités françaises se mobilisent comme George CLOONEY aux côtés du peuple centrafricain seul face aux institutions internationales qui sont sencées le protéger.

 

Sortir de la mentalité de la Conférence de Berlin de 1885.

Le lancement officiel de l’EUAM-RCA, c’est de l’affichage médiatique. Les résultats ne suivent  pas. EUMAM-RCA en 2015, EUTM-RCA en 2016 et EUAM-RCA en 2020. Pour quels résultats sécuritaires? Les candidats à la présidentielle 2020 doivent examiner ce manège. Il y a trop de morts et de souffrances en RCA

L’UE soutient l’accord mort-né de Karthoum. L’ONG The Sentry dit : « En réalité cet accord visait la réélection de FA TOUADERA avec le soutien des groupes armés. L’UE impose en RCA l’EUAM-RCA stratégie connue depuis 2015 avec l’EUMAM-RCA. Si elle exige vis-à-vis de Moscou une réponse internationale face l’empoisonnement de Navalny, en RCA elle ferme des yeux sur les dérives de Moscou.

 

Pourquoi l’UE, la France, la Chine, la Russie sur le continent européen sont sourcilleuses sur des questions du respect des Droits de l’Homme, ne le sont pas sur le continent africain? Il y a des pistes à explorer pour comprendre l’action de l’UE en RCA.

En réalité, les grandes puissances ne sont jamais débarrassées de l’esprit de la Conférence de Berlin de 1885. Qui avait pour objet de régler pacifiquement les litiges relatifs aux conquêtes coloniales en Afrique. Comme à Khartoum les africains sont écartés de toutes les discussions.

 

La Chine. “Les activités d’extraction d’or par quatre sociétés minières chinoises à Bozoum, dans le nord de la République centrafricaine, ont provoqué une pollution au mercure des eaux de la rivière Ouham, selon un rapport d’analyses” Le Figaro du 31/07/2019

 

La Russie. “Preuve de l’intérêt qu’y portent les Russes, une compagnie minière, Lobaye Invest, a été créée quelques jours seulement après la rencontre Lavrov / Touadéra à Sotchi. La compagnie est une filiale de l’entreprise de sécurité Lobaye LTD” Fondation RS

 

La France. “Areva a négligé la santé de ses salariés sur le gisement d’uranium de Bakouma, ainsi que la réhabilitation du site après son retrait du pays, selon WikiLeaks, cependant contesté par le groupe nucléaire français.” VOA 5/02/2016

 

La guerre par « procuration » des grandes puissances en RCA.

M Déby résume cette situation. La guerre de Libye, celle des grandes puissances sur procuration. Elles recrutent, hébergent des terroristes et mercenaires pour déstabiliser les pays africains. “Nous avons à nous défendre dans les choix que nous faisons” RFI 9/08/2020

 

Le 25/09/2020 autosatisfaction idéologique des garants de l’APPR-RCA,l’ONU-UA-CEEAC saluent le processus électoral et appellent à la mise en œuvre de l’accord mort-né de Khartoum. Ignorent la révision partielle du code électoral pour écarter M Françoi BOZIZE.

 

Le 24/09/2020 M F BOZIZE répond : « En ce qui me concerne, rien ne m’empêche d’être candidat et c’est la raison pour laquelle on est en train de monter toutes sortes de scénarios pour m’éliminer. Pourquoi ?» Les sont au courant de ce qui se passe.

 

Le personnage d’Idris Déby Itno ne laisse personne indifférent. Mais ce qu’il dit est important pour l’Afrique. Les Africains sont écartés du règlement des conflits. Les grandes puissances ont chacune des agendas liés à des intérêts économiques. Qui en profite?

 

Comme Gide en 1927, le peuple RCA dénonce. “Un véritable réquisitoire contre les pratiques des compagnies commerciales et accessoirement de l’administration à l’égard des Noirs. Voyage au Congo suscite une vive émotion et conduit même par la suite à des réformes”

 

L’histoire, l’actualité, montrent pourquoi la Russie, la France, l’UE, les USA, l’ONU, l’UA ne veulent pas sortir la RCA de la crise. Ils ont des “agendas économiques” ou autres  dans ce pays. Il y a des conflits d’intérêt. La solution vient des Centrafricains.

 

Les candidats aux élections de 2020 en RCA mettent la “Sécurité” comme priorité dans les débats. Mais ils ont intérêt à expliquer aux Centrafricains comment ils feront pour développer des entreprises écologiques citoyennes en RCA. Elles violent la loi depuis 1928.

 

Les choix de la diplomatie centrafricaine ou africaine doivent d’abord et avant tout défendre les intérêts des Centrafricains et des Africains.

 

 

Article rédigé par Les Amis de Siloë Centrafrique

Le 25 Octobre 2020

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucun article à afficher