Deux attaques de jihadistes font 6 morts parmi les militaires tchadiens

Publié le 5 septembre 2020 , 9:11
Mis à jour le: 5 septembre 2020 4:11

Deux attaques de jihadistes font 6 morts parmi les militaires tchadiens

Bangui ( République centrafricaine ) – Vendredi, “trois hommes armés ont intercepté un véhicule des services de renseignement en plein jour dans le Kouri”, près de la frontière libyenne, “et ont ouvert le feu”, tuant trois passagers et en blessant deux autres, a indiqué à l’AFP le gouverneur de la province du Tibesti, le général Ali Maide Kebir.

Dans le massif du Tibesti, au nord du pays et à la frontière avec la Libye, l’armée tchadienne fait face à des rebelles et à des orpailleurs. /////////////.

A l’autre bout du pays, dans la zone du lac Tchad, elle affronte régulièrement des jihadistes affiliés à Boko Haram qui ont trouvé refuge dans cette vaste étendue marécageuse, à la frontière avec le Nigeria, le Niger et le Cameroun./////////////.

Samedi, “un véhicule de l’armée a sauté sur une mine artisanale posée par les Boko Haram, trois militaires sont tués et huit blessés”, a indiqué à l’AFP le préfet de Fouli, Yacoub Mahamat Seitchimi, confirmant une information d’un officier militaire qui a réclamé l’anonymat./////////////.

Malgré une vaste opération de l’armée tchadienne en avril contre le groupe jihadiste né au Nigeria en 2009, les attaques de Boko Haram dans la province du Lac continuent. Plus de 360.000 personnes ont fui leurs domiciles pour éviter les attaques et en raison d’inondations, selon l’Organisation internationale des migrations./////////////.

Contactée par l’AFP, l’armée tchadienne n’a pas confirmé le bilan des deux attaques.

Avec AFP/VOA
{CAPTION}
{CAPTION}

Aucun article à afficher