Des chiens pourraient aider à “flairer” le coronavirus

103127671_nskizzy-creditmedicaldetectiondogs-2.jpg

Des chiens pourraient aider à “flairer” le coronavirus

Bangui (République centrafricaine) – 30 mars 2020 14:45

L’organisme de bienfaisance Medical Detection Dogs a déjà formé des chiens pour détecter l’odeur du paludisme, du cancer et de la maladie de Parkinson.
Il prévoit des essais sur le virus pandémique actuel avec l’Université de Durham et la London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM).
Le patron de l’organisme de bienfaisance, le Dr Claire Guest, a déclaré qu’il devait trouver comment “capter en toute sécurité l’odeur du virus des patients”.
“En principe, nous sommes sûrs que les chiens pourraient détecter le Covid-19”, a-t-elle déclaré.
Rapide et efficace
Si cela est prouvé, les chiens pourraient être utilisés pour dépister n’importe qui, y compris ceux qui ne présentent aucun symptôme.
“Ce serait rapide, efficace et non invasif et vous assurer que les ressources de test NHS limitées ne sont utilisées que là où elles sont vraiment nécessaires”, a déclaré le Dr Guest.
Le chef du contrôle des maladies du LSHTM, le professeur James Logan, a déclaré que la recherche a montré que les chiens pouvaient détecter l’odeur de l’infection paludéenne avec un niveau de précision “supérieur aux normes de l’Organisation mondiale de la santé pour un diagnostic”.
Medical Detection Dogs a déclaré que chaque maladie a sa propre odeur, unique.
Les chiens pourraient être prêts dans six semaines pour aider à fournir un “diagnostic rapide et non invasif”, selon le rapport.
Ils pourraient également être formés pour savoir si quelqu’un a de la fièvre.
Le professeur Steve Lindsay, du département des biosciences de l’Université de Durham, a déclaré que les chiens de détection pourraient être utilisés dans les aéroports pour identifier rapidement les personnes porteuses du virus.
“Cela aiderait à prévenir la réapparition de la maladie après avoir maîtrisé l’épidémie actuelle”, a-t-il déclaré.

Avec BBC Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here