Dernières heures : Incendie dans un camp des déplacés à Alindao

Publié le 6 mars 2021 , 11:01
Mis à jour le: 6 mars 2021 11:11
incendie au camp des déplacés de l'église elim le 6 mars 2021
Incendie au camp des déplacés de l’église Elim d’Alindao, le 6 mars 2021. Photo CNC

 

Alindao, République centrafricaine, samedi, 6 mars 2021, 16:44:57 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Le camp des déplacés de l’église Elim, au centre de la ville d’Alindao, a été ravagé par un violent incendie ce samedi 6 mars. Des centaines d’habitations brûlées, et d’énormes dégâts matériels enregistrés.

 

 

Incendie au camp des déplacés de l'église Elim d'Alindao, le 6 mars 2021. Photo CNC
Incendie au camp des déplacés de l’église Elim d’Alindao, le 6 mars 2021. Photo CNC

 

La cause du drame n’est pas encore officiellement déterminée, mais selon certains témoins du sinistre, les feux seraient partis vers 13 heures de la cuisine d’un habitant du camp, emporté par le vent  avant de se propager très rapidement, et détruisant au passage des centaines d’habitations. Aucun dégâts humains enregistrés, mais le site des déplacés de l’église Elim, situé entre l’hôpital et le camp du détachement du contingent gabonais de la Minusca, abrite des milliers des déplacés fuyant les violences des groupes armés depuis 2016.

Pour rappel, les incendies sont fréquents dans les camps des déplacés, comme récemment à Kaga-Bandoro, Bambari et Bria.

Selon les observateurs, les cas des incendies sont régulièrement enregistrés à cause du vent et de la saison sèche. Mais d’autres sources proches des ONG indiquent à CNC que, dans certains cas enregistrés, ce sont même les habitants du camp qui provoquent des incendies  de leur habitation afin de bénéficier à nouveau des aides des humanitaires.

 

Par Bertrand Yékoua

Journaliste, correspondant du CNC à Bambari

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher