Dernière minute : vote de la loi organique de l’ÂNE, des centaines des jeunes manifestent dans la rue.

Publié le 7 juillet 2020 , 4:48
Mis à jour le: 7 juillet 2020 4:48
Les manifestants sur l'avenue des martyrs à hauteur de l'assemblée nationale le 07 juillet 2020. Photo CNC / Cyrille Jefferson Yapendé
fLes manifestants sur l’avenue des martyrs à hauteur de l’assemblée nationale le 07 juillet 2020. Photo CNC / Cyrille Jefferson Yapendé

 

Bangui, République centrafricaine, 07 juillet 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Après les 86 millions de francs CFA promis aux députés pour le vote en défaveur du projet de loi organique de l’ANE proposé par la commission élargie de l’Assemblée nationale, c’est le tour de la population de descendre dans la rue pour manifester leur mécontentement contre le jeu maffieux du gouvernement et de certains députés corrompus.

 

Mardi, 07 juillet, vers 9 heures du matin, des centaines des jeunes venus des différents quartiers de Bangui se sont réunis devant l’Assemblée nationale pour manifester leur mécontentement contre la corruption des députés par le gouvernement en vue d’un vote en défaveur de l’article 74 proposé par la commission élargie de l’Assemblée nationale.

Les manifestants, pour la plupart des jeunes, ont érigé des barricades sur l’avenue des martyrs  à hauteur de l’Assemblée nationale. Sur les pancartes en carton qu’ils ont brandies tout en poussant des cris de colère, les manifestants ont inscrit « non aux députés maffieux », « Non à l’article 74 pour le maintien du bureau actuel de l’ÂNE ».

Rappelons que ce mardi 7 juillet, les députés vont examiner le projet de loi organique portant composition, organisation et fonctionnement de l’autorité nationale des Élections (ÂNE), un organe pérenne, indépendant,  autonome et compétent en matière des élections générales en République centrafricaine. Mais d’ores et déjà, la majorité des députés et le gouvernement ne s’entendent plus, et la divergence  se situe au niveau de l’article 74, où le texte initial proposé par le gouvernement a été complètement remanié par une commission élargie de l’Assemblée nationale.

 

 

Anselme Mbata

Copyright2020CNC

Les manifestants devant l'Assemblée nationale le 07 juillet 2020. Photo CNC / Anselme Mbata
Les manifestants devant l’Assemblée nationale le 07 juillet 2020. Photo CNC / Anselme Mbata

Aucun article à afficher