Découverte d’un gisement d’or à Bossangoa.

Publié le 5 août 2019 , 5:36
Mis à jour le: 5 août 2019 5:36

 

 

Bossangoa (CNC) —Une découverte d’un important gisement de mine d’or à Bossangoa la semaine dernière crée à la fois un mouvement massif et un espoir au sein de la population locale, a constaté sur place un correspondant du Corbeaunews Centrafrique.

 

La découverte du gisement a été faite au village Kadanga, situé à 58 kilomètres de la sous-préfecture de Markounda, à 457 kilomètres au nord-ouest de Bangui, capitale de la République centrafricaine.

Autant que les commerçants que les cultivateurs, la présence en masse des combattants rebelles ont été signalés cette semaine autour de plusieurs chantiers des mines d’or à Kadanga. Ce qui pourrait, selon des sources locales, créer de probables tensions ethniques entre les différentes communautés locales.

 

Cependant, au centre-Bossangoa, capitale provinciale de l’Ouham, certains observateurs nationaux s’inquiètent d’une probable arrivée prochaine des sociétés chinoises ou russes pour exploiter ses gisements miniers comme dans les villes de Nola (Sangha-Mbaéré), de Bozoum (Ouham-Pendé) et de Gaga (Ombella-Mpoko), où les populations locales ne cessent de dénoncer la pollution des eaux et le désastre écologique de l’environnement causé par les extractions minières de ces sociétés étrangères.

 

 

Copyright2019CNC.