DECLARATION DU PARTI DE L’UNITE ET DE LA RECONSTRUCTION (PUR) RELATIVE AU DIALOGUE REPUBLICAIN

Publié le 2 août 2021 , 7:16
Mis à jour le: 2 août 2021 7:16
Le Président du parti PUR Eddy Symphorien Kparkouti. Credit photo : Eric Ngaba, CopyrightCNC.
Le Président du parti PUR Eddy Symphorien Kparkouti. Credit photo : Eric Ngaba, CopyrightCNC.

 

DECLARATION DU PARTI DE L’UNITE ET DE LA RECONSTRUCTION (PUR) RELATIVE AU DIALOGUE REPUBLICAIN

 

Au lendemain des élections boiteuses que la République Centrafricaine a connues entre décembre 2020 et mai 2021, ces élections contestées par 65% des acteurs politiques ont entravé la légitimité absolu du Président Touadera ce qui fragilise son influence sur le processus de réconciliation national en cours. Avec ces élections, le pays s’est enlisé dans une nouvelle crise politique qui va aiguiser un certain appétit de prise de pouvoir par la force menée par une frange d’acteurs sous l’étiquette de la Coalition des Patriotes pour le Changement (CPC).

En son temps et face à cette nouvelle menace de déchéance de l’Etat centrafricain encore et toujours en situation d’urgence, le Parti de l’Unité et de la Reconstruction (PUR), avait évoqué dans un communique la nécessité « d’un dialogue national de vérité inter-centrafricain et inclusif » pour permettre aux filles et fils de la République de discuter entre eux des maux qui gangrènent leurs pays avec espoir d’aller enfin au fond des crises qui n’ont jamais cessé d’arracher à la République ses vaillants filles et ses fils, d’anéantir ses efforts de relance politique, économique et sociale.

Le parti n’a jamais hésité sur cette option et aujourd’hui il se félicite que plusieurs forces vives de la nation aient enfin compris son élan et aient accepté de poser un dialogue franc et ferme entre tous les Centrafricains comme la seule alternative pour mettre fin aux lacunes de l’accord limite de Khartoum signé le  06 février 2019, lequel accord a favorisé cette descente aux enfers aux conséquences aujourd’hui multiformes avec comme seule victime le peuple de la République Centrafricaine, transformé en chair à canon.  Les cas de la tuerie de paisibles citoyens à Bossangoa, Bria et Obo, le prouvent à suffisance.

Il a fallu du temps aux Président Touadera pour comprendre l’exigence de l’heure et la nécessité d’aller vers ce dialogue que le chef de l’Etat a trouvé mieux de qualifier de « républicain ». Tout en se félicitant de cette prise de conscience tardive et de l’amorce du processus avec la mise en place des cadres relatifs aux préparatifs de ce rendez-vous, le Parti de l’Unité et de la Reconstruction tient à faire des mises au point suivantes :

D’abord, le dialogue, souhaité doit sortir du carcan des rencontres précédentes orientées généralement à volonté par les ténors du pouvoir pour satisfaire les intérêts et les ambitions politiques et catégorielles d’un petit clan.

Ensuite que ce dialogue soit le plus ouvert possible à tous les acteurs de la crise centrafricaine depuis 2013. Un dialogue qui peut réunir toutes les tendances, toutes les forces vives de la nation et tous les acteurs impliqués dans la situation dramatique que vit la population depuis des années.

Par ailleurs le Parti de l’Unité et de la Reconstruction exige au Président T’ouatera de prendre ses responsabilités constitutionnelles de protéger les populations civiles contre les exactions des mercenaire crapuleux dont les éléments de la société russe Wagner et des groupes armés dont la CPC.

Enfin le Parti de l’Unité et de la Reconstruction appelle toutes les forces vives de la nation à un dépassement ultime producteur d’un rassemblement national en vue d’atteindre les objectifs nobles de ce dialogue que sont le retour de la paix, de la sécurité et de la relance effective du pays sur la voie du développement.

A la vieille de ce rendez-vous, le PUR appelle le peuple Centrafricain, la société civile, les partis politiques, les confessions religieuses, les groupes armés, les jeunes, les femmes à la retenue et au sens élevé du patriotisme pour sauver ce que nous avons en commun la République Centrafricaine.

Que Dieu bénis le peuple et la République Centrafricaine

Tous pour l’Unité et la Reconstruction de notre Nation

Fait à Dar es Salam le 03 Aout 2021

Le président du PUR

Eddy Symphorien KPAREKOUTI

Aucun article à afficher