Déclaration de l’ambassade des États-Unis sur la violence post-électorale en République centrafricaine

Publié le 12 janvier 2021 , 12:37
Mis à jour le: 12 janvier 2021 12:37

 

madame lucy tamlyn ambassadrice des états unis en centrafrique
Madame Lucy TAMLYN, l’ambassadrice des États-unis en Centrafrique.

 

Les États-Unis sont profondément troublés par la violence qui continue de se produire depuis la tenue des élections le 27 décembre. Les États-Unis encouragent les Centrafricains à rester attachés au processus démocratique, à la constitution de la RCA et à l’état de droit.

 

Le 27 décembre, des centaines de milliers d’hommes et de femmes à travers le pays ont voté pacifiquement, envoyant un message fort à quiconque chercherait à perturber les progrès démocratiques qui ont été réalisés dans ce pays. Le 19 janvier, la Cour constitutionnelle de la RCA proclamera les résultats définitifs du premier tour de scrutin. Nous appelons toutes les parties à respecter la décision de la Cour et à soutenir les processus démocratiques de la RCA.

 

Les États-Unis condamnent la violence de toute nature. Les griefs liés à l’élection doivent être résolus par la justice de la RCA ou par d’autres moyens légaux et constitutionnels. Nous pensons que la démocratie est la meilleure voie pour les Centrafricains, qui souhaitent sortir des crises répétées du passé et se diriger vers la paix, la stabilité et le développement.

 

Aucun article à afficher