Daniel Nzéwé ou le triomphe des truands sous Touadera ?

Monsieur Daniel Nzéwé, ici, le 4 mars 2017. Photo de courtoisie.
Monsieur Daniel Nzéwé, ici, le 4 mars 2017. Photo de courtoisie.

 

 

Bangui ( République centrafricaine ) -les mercenaires n’ont pas de sentiment. Ils opèrent sans états d’âme pour des gains. C’est pourquoi le tristement célèbre Daniel Nzéwé dénigre. Mais en plus d’être un mercenaire, un cleptomane, l’ingratitude est dans son ADN.

 

Il s’agit d’un individu au parcours chaotique, dénué de tout sens moral comme le nommé Daniel Nzéwé, qui croit qu’au moyen d’imputations fallacieuses et d’une série de contrevérités, nuire à certaines personnalités politiques de notre pays, en particulier   le président du Patrie, Maître Crépin Mboli-Goumba depuis que ce dernier a déclaré sa candidature à la présidentielle de décembre 2020 après celle de Martin Ziguélé, Président du parti MLPC.

Ces sorties incessantes sur le Président du Patrie montrent le degré d’infantilisme de cet individu sans relief et ne méritent pas le détour qui a ainsi démontré sa petitesse d’esprit.

Pour rappel, et afin que nul n’en ignore, Daniel Nzéwé appartient à une clique de personnes sans diplôme, toutes vivant d’expédients et de rapides. Un repris de justice qui a été condamné à plusieurs reprises et placé quatre (4) fois en détention pour faux usage de faux, faux en écriture et escroquerie. Un personnage lugubre qui a détourné des fonds à la société Moov-Centrafrique, mais également à la Socatel, et qui est allé récemment en prison pour l’escroquerie d’un citoyen chinois.

Car les gens seront choqués de savoir que le premier travail de Nzéwé, à Moov RCA, il le doit à maître Crépin Mboli-Goumba, dont le cabinet travaille avec cette société depuis presque 15 ans.

En effet, Sylver Bekangba avait réussi à décrocher un stage à Daniel Nzéwé dans cette société. Or, le bel oncle de Nzewe, paix à son âme, monsieur Leklegban Lezin, s’était rapproché du DG de cette société pour lui demander de ne pas recruter le voleur Nzewe. Le motif ? Daniel Nzewe avait imité la signature de monsieur Leklegban pour voler de l’argent sur un compte appartenant à mademoiselle Cornélia Leklegban, actuellement ophtalmologue, dont le père avait la procuration et la signature. Monsieur Leklegban envoya Nzewe, qui habitait d’ailleurs chez lui, en prison.

Silver Bekangba a donc demandé à Mboli-Goumba de voir son ami le DG de moov, monsieur Lacine Diaby, qui est aussi sur Facebook et peut confirmer.

C’est ainsi que Nzéwé fût recruté. Ses moments le rattraperont et il volera 40 millions. En tant que Conseil de Moov, Mboli-Goumba le poursuivra. Voilà pourquoi il lui en veut. Voulant lui manquer de respect lors du procès, Mboli-Goumba l’enverra en geôle pendant 8 jours à la SRI.

L’ingratitude est dans l’ADN de Nzewe. Tous ceux qui l’ont aidé, tel un cerbère, il les a mordus. Cyriaque Gonda l’a à chaque fois sorti de prison. En retour, il l’a payé en monnaie de singe en l’insultant publiquement. Thierry Maleyombo lui a donné un poste de DG, à la demande de Cyriaque Gonda, Maleyombo a aussi fait les frais de son ingratitude.

Un habitué de Ngaragba, il a déjà fait 4 fois la prison et ce n’est pas fini. À chaque fois, le Président Gonda appelait ses parents les magistrats pour le sortir.

En 2016, il a passé plus d’une année derrière les barreaux sous le régime de son champion, après avoir escroqué un sujet chinois. Ce qui est certain dans la République à venir tous les truands de son acabit sera derrière les barreaux.

Un autre fait à son actif est celui de la qualification des fauves au CHAN 2020, mise à rude épreuve par Daniel Nzéwé au CHAN 2020. Pour rappel, l’argent décaissé pour des matchs internationaux relatifs aux éliminatoires du championnat d’Afrique des Nations (CHAN) a été géré au détriment de la fédération par le Directeur de cabinet du département de la jeunesse et des sports, Arsène Ngrepayo, et le chargé de mission en matière de la jeunesse, Daniel Nzéwé. L’on parle de 55 millions de francs décaissés par le Trésor public pour le match RCA-Sao Tome qui n’a pas eu lieu et le reliquat de 32 millions n’est plus retourné au Trésor public.

Incroyable chargé de mission Daniel Nzéwé, ancien membre du PNCN de Cyriaque Gonda, désormais cadre de la jeunesse du parti au pouvoir, le MCU.

Anselme Mbata

Copyright2020CNC.