Covid-19 : quand certains blogs se lancent dans la désinformation.

Publié le 2 juin 2020 , 4:54
Mis à jour le: 2 juin 2020 4:54
Accueil de la délégation de l'Union européenne par la chef de la délégation de l'UE en Centrafrique et le ministre centrafricain de la santé de la population. Photo CNC / Cyrille Jefferson Yapendé.
Accueil de la délégation de l’Union européenne par la chef de la délégation de l’UE en Centrafrique et le ministre centrafricain de la santé de la population. Photo CNC / Cyrille Jefferson Yapendé.

 

Bangui (Corbeaunews-Centrafrique) – comme tous les sujets médiatiquement fort, le coronavirus (Covid-19) n’échappe pas au sillon de la désinformation.

 

En République centrafricaine, l’épidémie provoquée par le nouveau Coronavirus continue d’alimenter les médias, mais aussi le Web et les réseaux sociaux, parfois de mauvaise direction. Le récent cas de fake news autour du Covid-19 est celui du blog privé « Potentiel Centrafrique », qui, dans son dernier article intitulé : « Centrafrique : Les personnes atteintes du covid-19 passent à la vitesse supérieure », où l’auteur tente malheureusement de distiller de fausses informations au sujet du pont aérien humanitaire ouvert par l’Union européenne en République centrafricaine.

D’après ce blog de désinformation, les 40 tonnes de matériels de santé fournis par l’Union européenne à destination de la Centrafrique pour la lutte contre la pandémie du Covid-19 seraient « contaminées depuis l’Europe ». D’après l’auteur de  l’article, les kits de santé fournis par l’UE « contiennent des virus de coronavirus ». Et ce n’est pas tout. L’auteur tente malheureusement de justifier la récente augmentation des cas du Covid-19 en RCA par l’arrivée sur le sol centrafricain de l’aide humanitaire européenne. Bien évidemment, cette fake news publiée par « Potentiel Centrafrique » a été rédigée dans un laboratoire dont CNC se réserve le droit de dénoncer dans les prochains jours.

Selon le porte-parole du gouvernement Maxime Ange Kazagui, « ces campagnes de désinformation attribuant à l’Union européenne une prétendue responsabilité dans l’accroissement récent du nombre de personnes affectées par le covid19 sont non seulement dénuées de tout fondement, mais elles sont faites dans le but de créer la défiance, susciter la haine et promouvoir des

désinformations ciblées ».

Même son de cloche de côté du MLPC (Mouvement de libération du peuple centrafricain). Son bureau politique,   dans un communiqué publié en date du 15 mai 2020, avait dénoncé aussi la « compagne irresponsable et paranoïaque de certains prétendus Panafricanistes agglutinés dans de soi-disant ONG panafricaines, mais dont la principale activité en Centrafrique est de vivre au crochet du trésor public par la prédation financière ».

Face à la multiplication des fake news en République centrafricaine, la Minusca, mission des Nations unies en Centrafrique, a établi une charte de bonne conduite signée par une dizaine d’organes de presse nationaux.

Selon Samuela Isopi, chef de la délégation de l’Union européenne en RCA, la République centrafricaine a été choisie parmi les 4 pays bénéficiaires de ce pont aérien humanitaire de l’Union européenne, car il s’agit d’un pays vulnérable avec une crise humanitaire déjà aiguë.

Rappelons que parmi les 40 tonnes d’aide humanitaire de l’UE, une partie a été remise au ministère de la Santé. Une grande partie est destinée aux agences des Nations unies en Centrafrique, puis aux ONG internationales pour faire face à la pandémie du Covid-19 en RCA.

 

Anselme Mbata

Copyright2020CNC

Aucun article à afficher