Coronavirus à Bouar : polémique autour du nombre des sujets infectés.

Monument de paix au centre-ville de Bouar, au nord-ouest de la Centrafrique. Crédit photo : CNC
Monument de paix au centre-ville de Bouar, au nord-ouest de la Centrafrique. Crédit photo : CNC

 

Baoro (Corbeaunews-Centrafrique) – À Bouar, capitale provinciale de la Nana-Mambéré, le nombre des personnes infectées au Covid-19 cacherait-il une tout autre réalité plus dramatique? Selon le ministère de la Santé de la population, au moins 12 personnes testées positives ont été recensées dans cette ville. Mais ce chiffre est-il vraiment une réalité ? C’est la question qui hante tous les esprits. À Bouar, personne ne veut y croire, et la polémique enfle autour de la présence de la maladie à coronavirus dans cette ville.

 

La ville de Bouar, située au nord-ouest de la République centrafricaine, est depuis quelques jours annoncée comme la deuxième ville la plus touchée au nouveau coronavirus après la capitale Bangui. Selon le ministère centrafricain de la Santé de la population, depuis le début de l’épidémie qui a touché le pays le 14 mars dernier, au moins une dizaine des cas ont été enregistrés à Bouar contre une centaine à Bangui. Cependant, dans ces deux grandes villes de la RCA, le nombre des personnes testées positives au coronavirus annoncé par le gouvernement ne fait pas l’unanimité. Certains parlent des chiffres tronqués, tandis que d’autres  accusent le gouvernement de grave manipulation. Mais ce qui est sur, dans cette histoire, les populations, à Bangui comme à Bouar, s’inquiète sérieusement de l’augmentation exponentielle des cas de transmission locale de la maladie à coronavirus dans le pays. Ce qui pousse certains à se poser des questions sur la prise en charge des patients du Covid-19 dans le pays. À Bouar par exemple, les populations, très inquiètes, cherchent à savoir si toutes les personnes testées positives au nouveau Coronavirus sont transférées à Bangui, ou alors elles sont libres de leur mouvement à Bouar, car jusqu’à ce jour, personne n’est en mesure de savoir à quel endroit elles sont prises en charges. Évidemment à Bangui, les mêmes questions se posent quant à la capacité des hôpitaux de la capitale à prendre en charge tous les patients atteints du Covid-19 en République centrafricaine. Ce sont des questions que même le gouvernement n’est pas en mesure de répondre à ce jour.

Pour Masset Philip, enseignant au lycée moderne de Bouar, le gouvernement doit impérativement répondre aux inquiétudes de la population quant à la prise en charge des patients du Covid-19 à Bouar. Même son de cloche du côté de Marguerite, commerçante au marché central de Bouar. Elle accuse directement les autorités sanitaires du pays d’avoir délibérément créé de trouble au sein de la population à Bouar.

Il faut noter au passage que le nombre total des cas du Covid-19 en République centrafricaine passe de 411 à 418 en 24 heures. Pour l’heure, aucun cas de décès n’est enregistré, et 18 patients ont été guéris de leur maladie.

 

Gervais Lenga

Copyright2020CNC