Communiqué du parti KNK suite à l’audience accordée par le Président Touadera à son leader François Bozizé.

bozizé à gauche et touadera à droite photos du 21 janvier au palais combinées par CNC le 21 janvier 2020
L’ancien Président de la République François Bozizé à gauche, et son ex-Premier ministre, Faustin Archange Touadera, Chef de l’État depuis 2016. Montage du CNC le 21 janvier 2020.

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Au lendemain de son retour au pays, le 15 décembre 2019, le Très Grand Ouvrier Président Fondateur du Kwa Na Kwa, l’ancien Président de la république, S.E. François BOZIZÉ YANGOUVONDA a, dans un esprit de courtoisie et de respect des Institutions, fait introduire une demande d’audience au cabinet de son excellence le Pr Faustin Archange TOUADERA, Président de la République, Chef de l’État, auquel il a décidé de réserver la primauté de son message.

Après plus d’un mois d’atermoiements, de tergiversations et de propagande violente et mensongère, les Ambassadeurs de l’Union Africaine et de la C.E.E.A.C, représentants des garants de l’Accord du 6 février 2019 dit « de Khartoum », à la demande des autorités centrafricaines, ont pris attache avec le Kwa Na Kwa afin de faciliter la reprise du dialogue. C’est ainsi qu’après avoir apporté les garanties souhaitées par le Très Grand Ouvrier Président Fondateur, l’accord pour la tenue de l’audience à la présidence de la République a été signifié aux négociateurs qui l’ont relayé auprès du Chef de l’État.

C’est ainsi que cette audience s’est tenue ce jour et qu’elle permettra de contribuer à la décrispation de l’atmosphère politique devenue extrêmement délétère suite aux récents développements orchestrés par une partie des affidés du Président de la République.

Le Kwa Na Kwa et son Président Fondateur appellent ainsi toutes les ouvrières et tous ouvriers à continuer d’œuvrer Inlassablement pour la paix et la cohésion sociale, à observer la retenue dans leurs actes et leurs propos et à ne surtout pas céder â la manipulation des ennemis de la Paix.

 

Fait à Bangui, le 21 janvier 2020.

 

Bertin BÉA.

communiqué du knk après l'audience de bozizé à la présidence de la république le 21 janvier 2020