Communiqué de presse : Lancement du projet Songo, la France finance des caravanes de santé pour fournir des soins gratuits aux populations du Nord-Est de la Centrafrique

Publié le 29 avril 2020 , 12:44
Mis à jour le: 29 avril 2020 12:44
Cérémonie de la signature de la lettre d'entente, le 27 avril 2020 entre L’ambassadeur de France Eric Gérard, le ministre de la Santé et de la Population, le Dr Pierre Somse et le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix Moloua, pour le lancement de la caravane de santé.
Cérémonie de la signature de la lettre d’entente, le 27 avril 2020 entre L’ambassadeur de France Eric Gérard, le ministre de la Santé et de la Population, le Dr Pierre Somse et le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix Moloua, pour le lancement de la caravane de santé.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Lancement du projet Songo : la France finance des caravanes de santé pour fournir des soins gratuits aux populations du Nord-Est de la Centrafrique

 

L’ambassadeur de France Eric Gérard, le ministre de la Santé et de la Population, le Dr Pierre Somse et le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix Moloua, ont signé ce 27 avril 2020 une lettre d’entente pour lancer un projet d’appui à la santé dans le Nord-Est de la Centrafrique.

 

Ce projet, baptisé Songo, est mis en œuvre par Expertise France, l’agence de la coopération technique internationale française. Il est financé par la France à hauteur de 1,950 million d’euros, soit 1,280 milliard de FCFA.

 

Ce projet facilitera l’accès des populations les plus vulnérables à des soins de santé de qualité dans la région sanitaire 5, qui regroupe la Bamingui-Bangoran, la Vakaga et la Haute-Kotto. Des caravanes de santé composées d’ambulances iront à la rencontre des populations isolées, pour lesquelles l’accès aux soins est aujourd’hui difficile, et leur fourniront des soins gratuits. Les hôpitaux de district de Ndélé, Birao et Bria ainsi que des formations sanitaires des zones d’intervention serviront de points de relais pour les caravanes de la santé. Ce projet renforcera également les capacités d’intervention des acteurs communautaires et de santé dans les trois préfectures.

 

Ce projet s’inscrit dans le redéploiement des services de l’Etat dans les zones isolées et affectées par les conflits. Il accompagne ainsi l’Etat centrafricain dans la mise en œuvre de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation (APPR-RCA). Il confirme l’engagement de la France auprès de la population centrafricaine, dans toutes les régions de Centrafrique.

Aucun article à afficher