CENTRAFRIQUE : WAGNER PREPARE-T-IL UN “CHAOS” EN AFRIQUE CENTRALE ?

Publié le 11 juillet 2020 , 11:03
Mis à jour le: 11 juillet 2020 11:03
WAGNER PREPARE-T-IL UN "CHAOS" EN AFRIQUE CENTRALE ?
WAGNER PREPARE-T-IL
UN “CHAOS” EN AFRIQUE CENTRALE ?

 

Bangui, République centrafricaine, 11 juillet 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Une  « faute » diplomatique qui se paie cash. La RCA est au cœur de l’Afrique centrale entourée de six pays : les deux Soudans à l’Est, les deux Congo au Sud, le Cameroun à l’Ouest et le Tchad au Nord. Cette position géostratégique implique de la part des autorités de ce pays un équilibre en matière politique intérieure et extérieure, économique et sociale. Ce qui n’est pas le cas. Ce pays regorge de ressources naturelles inexploitées: or, uranium, diamants, pétrole, énergie hydroélectrique. Mais elles sont mal gérées ou détournées. Paradoxalement, ces ressources sont en partie responsables de ses problèmes.

 

La décision en 2017 de la France par “agacement” de renvoyer le Président Faustin Archange TOUADERA vers la Russie du Président Vladimir POUTINE qui s’opposait « stratégiquement » à la fourniture des armes saisies dans l’Océan indien à l’Armée centrafricaine formée par EUTM-RCA aura des conséquences graves.

Le gouvernement français offre ainsi le président centrafricain, son pays, son peuple à la Russie. Cette dernière n’a pas raté cette occasion inattendue. Cent ans d’histoire commune de la République centrafricaine et de la France sont ainsi rayés. Il faut donc ne pas s’étonner de l’intensification des activités russes en RCA. « Cette arrivée des soldats, dont beaucoup sont en fait des mercenaires dépendant d’une société privée, préoccupe la France, qui joue un rôle prépondérant dans son ancienne colonie » disent de leur côté Tanguy Berthemet et Alain Barluet, dans le Figaro international du 21octobre 2018.

  1. Faustin Archange Touadéra n’a pas su transformer cette « faute diplomatique » de la France en une “force”. Il soutient à fond cette « coquille vide », l’accord de Khartoum téléguidé par la France, l’ONU, l’UA, la Russie et la Chine, que Sidiki le mercenaire camerounais brandit quand il est en difficulté sur le terrain militaire auquel il a suspendu toute participation le 5 Juin 2020 : “Le mouvement 3R (Retour, réclamation et réhabilitation) décide de la suspension de toute sa participation aux organes de mise en œuvre de l’APPR-RCA », a indiqué le chef rebelle Abass Sidiki dans son communiqué (CNC 5/06/2020).

“Il n’y a aucune alternative, ni souhaitable, ni susceptible de  réussir », dit M. Jean Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères.

 

“La RCA, nouvelle base  de Wagner en Afrique centrale?”  Après que les Soudanais ont préféré les Américains aux Russes? Se demande de son côté A. Mbata.

En “offrant” une RCA et son Président fragilisés, son territoire et son Peuple à la Fédération de la Russie, la France prend un risque majeur pour l'”opération Barkhane” au Sahel contre le terrorisme, pour le Tchad pièce maîtresse de cette opération. Boko haram frappe déjà le Tchad de l’intérieur. La fragilisation volontaire de la RCA favorise le rapprochement des mercenaires de Wagner et donc la Russie de la  frontière sud du Tchad.

En matière de défense, la France n’a pas changé son logiciel. Elle est restée à la stratégie de la Françafrique donc de la période coloniale qui consiste à favoriser certains pays comme le Tchad, le Congo, le Gabon sous contrôle et affaiblit d’autres comme la RCA. C’est une faute stratégique grave qui a des conséquences tragiques en vies humaines. Ce qu’il faut faire, c’est de renforcer le système de défense dans chaque pays de l’Afrique centrale et « en même temps » comme dit le président Macron préparer les forces de défense de ces pays de pouvoir intégrer rapidement des systèmes internationaux comme l’Opération Barkhane au Sahel. Le tout enraciné dans un substrat démocratique.

 

“Wagner, les mercenaires du Kremlin ?”

L’effectif de Wagner : RBK un groupe de média russe en 2016 l’estime à 1600 hommes, en 2018 entre 1000 et 2500 hommes en Syrie, Kommersant, un quotidien économique russe l’estime à 600 hommes en Syrie, Blooberg, un groupe financier américain l’estime à 2000 hommes et Libération, un quotidien français l’estime entre 2000 et 4000 hommes. Il est difficile par définition  à savoir exactement combien de mercenaires composent Wagner.

“Wagner”, ou les mercenaires du Kremlin dit V. Dorman le 21Novembre 2019, dans Libération, sont des hommes sans nom ni insignes qui font la guerre au nom du Kremlin en Ukraine, en Syrie, en Centrafrique, en Lybie…”Wagner” est l’alias D. Outkine un ancien officier du GRU

La direction générale des renseignements (GRU) de l’État-major des Forces Armées russes est fondée le 7 Mai1992 par le Conseil militaire révolutionnaire. D. Outkine fonde une société militaire privée. Qui participe à l’annexion de la Krimée en 2014.

En Russie, le mercenariat est interdit. Mais A. Outkine peut poser aux côtés de M. Vladimir Poutine au Kremlin. A. Outkine est un néo-nazi, admirateur du Troisième Reich. Ses combattants sont de grands criminels.

Le Tchad, le Cameroun, le Congo, le RD Congo et les Soudan du Nord et du Sud doivent s’inquiéter de l’arrivée massive en RCA des combattants Wagner en disgrâce au Soudan. Ces pays deviendront la Syrie, la Libye et la RCA, sous les yeux et de l’appui de la communauté internationale.

La tragédie qui se prépare en Afrique centrale sera sans précédent si rien n’est fait dès aujourd’hui. Les principaux acteurs qui  enfreignent les règles de la démocratie des Droits de l’Homme pour garder coûte que coûte leurs postes peuvent être tués avec leurs propres parents.  par les groupes armés et Wagner qui ne souhaitent pas la fin de la guerre. Les mercenaires sont sans Foi ni Loi. Les organisations des Droits de l’Homme et autres  en Afrique centrale doivent se mobiliser, conserver des preuves d’implications des responsables qui sont complices de ces massacres actuels futurs. Ils répondront devant la Justice de leurs crimes plus-tard.

 

Les forces vives de la Nation au Tchad, Centrafrique, Cameroun, RD Congo, Congo, Soudan du Nord et Sud privilégiez des faits, ne pas se contenter des belles paroles des acteurs de cette future tragédie qui n’est pas une fatalité. Comptez sur vous-mêmes.

 

 

Rédigé par les amis de Siloë, et publié par CNC qui n’est pas responsable de ce contenu.

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucun article à afficher