Centrafrique: Vol du véhicule de la Douane, l’Inspecteur des Douanes Angoré limogé de son poste.

Publié le 4 août 2016 , 7:19
Mis à jour le: 4 août 2016 7:19

Centrafrique: Vol du véhicule de la Douane, l’Inspecteur des Douanes Angoré limogé de son poste.

 

image
Bangui, le 4 août 2016. 10:53′.
Par: Gisele MOLOMA.

Dans l’un de nos articles publiés avant-hier et intitulé ” vol étonnant d’un véhicule 4×4 de la douane au stade 20.000 places”, l’Inspecteur des Douanes Aristide Angouré, nommé récemment Chargé de missions au BARC et ayant la responsabilité de ce véhicule volé, a été limogé de son poste le lundi dernier par son Chef hiérarchique. Ce limogeage qui est intervenu à seulement 48h après ce vol pousse beaucoup de ses collègues Douaniers à crier au complot. Une manifestation spontanée des Manutentionnaires du BARC a eu lieu le mardi dernier afin de contester la prise de fonction du nouveau Chargé de mission.

Occuper un poste de responsabilité à la douane centrafricaine est très difficile et compliqué au point que des nombreux douaniers n’hésitent plus à utiliser tous les moyens légaux ou non légaux disponibles à leur portée. Pour les uns, la politique et le réseau sont les meilleurs moyens pour accéder à des différents postes de responsabilité, et ce, ils n’excluent pas de financer certains hommes politiques candidats à la présidentielle. Tandis que les autres se tournent vers les charlatans ou utilisent toutes les techniques dignes des films des gangsters mexicains. Si d’aventure après toutes les gymnastique pratiquées, un poste de responsabilité a été attribué, cela changera radicalement la vie de ce douanier. C’est une sorte d’assurance vie non négligeable pour tous les douaniers centrafricains.

La lutte est féroce et sans merci. Le cas de l’Inspecteur des Douanes Aristide Angouré limogé de son poste à seulement 48h après avoir perdu, dans un vol monté de toute pièce, son véhicule de service obtenu il y a quelques mois en est l’exemple concret. Cette affaire a mis en lumière la méthode mafieuse pratiquée régulièrement par des douaniers centrafricains.

Aux dernières nouvelles, le prédécesseur de l’Inspecteur Aristide Angouré au BARC vient d’être nommé à nouveau à ce poste. Ce qui confirme sans doute la thèse du complot d’autant plus que le véhicule volé était sous sa responsabilité pendant plusieurs années avant de le passer à l’Inspecteur Angouré il y’a quelques mois.

Cette pratique digne des brigands mexicains a provoqué la colère de ces collègues douaniers, et aussi des manutentionnaires. Ces derniers ont manifesté violemment au BARC pour protester le retour du prédécesseur et successeur de l’Inspecteur Angouré au BARC. Grâce à l’intervention des éléments de la gendarmerie que le calme était revenu sur place. Au même moment, le capitaine Olivier Koudémon qui dirige cette mission d’intervention au moment de cette manifestation aurait menacé le successeur de Angouré de ne plus remettre ses pieds au BARC, sinon il le regrettera.

En tout cas, la bataille pour les postes est sans pitié depuis l’arrivée au pouvoir du Président TOUADÉRA. 90% des caciques du régime défunt du Général François BOZIZÉ ont déjà retrouvé leurs postes perdus après le coup d’Etat de la Seleka et pratique la vengeance qui ne dit pas son nom.
Copyright CNC.