Centrafrique : une mission commando des mercenaires russes vers Ndassima.

Par Moïse BANAFIO , Journaliste et correspondant du CNC à Bria Publié le 23-09-2018 a 5:54:48- Modifié le 23-09-2018

 

 

Centrafrique : une mission commando des mercenaires russes vers Ndassima.

 

 

 

Armée jusqu’aux dents, une équipe de cinq (5) mercenaires russes et un français vient de quitter ce dimanche 23 septembre la ville de Bria en direction de la ville minière de Ndassima dans la préfecture de la Ouaka au centre du pays .

 

Lourdement armés à bord de deux pick-up de marque Toyota Land-Cuiser BJ75 loués entre les mains du FPRC, les 6 mercenaires, dont 5 russes et 1 français, ont quitté la ville de Bria ce dimanche 23 septembre vers 10 heures pour une mission encore floue dans la commune de Ndassima, à environ 115 kilomètres dans la préfecture de la Ouaka.

Ce qui est étonnant pour les habitants de Bria, c’est la présence d’un mercenaire français, bien identifié par sa tenue avec le drapeau de son pays, son accent et son arme qui est différente de celles des autres alors qu’ici à Bria, certains croient même que les Russes et les Français ne s’entendent pas dans le pays.

Escortés par 10 combattants rebelles du FRONT POPULAIRE POUR LA RENAISSANCE DE CENTRAFRIQUE (FPRC), les 6 mercenaires ont pris la route vers 10 heures locales.

Au même moment, un checkpoint des Séléka à Balénguéré situé à 6 kilomètres à la sortie de Bria a été attaqué par des miliciens Anti-balaka faisant au passage plusieurs morts et des blessés.

Il y’a lieu de rappeler que la commune minière de Ndassima est réputée pour la qualité de son or . Par contre, la présence de diamants n’est pas signalée dans le village.

 

Bria, Moïse Banafio pour CNC.

Share this post
Tags

Les commentaires sont fermés.