Centrafrique : Une ex-combattante démobilisée morte à Bouar

Monument de paix au centre-ville de Bouar, au nord-ouest de la Centrafrique. Crédit photo : CNC
Monument de paix au centre-ville de Bouar, au nord-ouest de la Centrafrique. Crédit photo : CNC

 

Bouar (République centrafricaine) – La victime est une ex-combattante démobilisée venue à Bouar dans le cadre du programme DDRR (désarmement, démobilisation, réinsertion et rapatriement)  . Son corps a été retrouvé ce lundi 20 janvier dans la matinée en plein centre-ville de Bouar dans un puits.

 

Il est difficile pour le moment d’établir précisément les circonstances dans lesquelles cette fille d’une vingtaine d’années a été retrouvée morte, mais le puits auquel son corps a été retrouvé appartient à une famille dans le 3e arrondissement de la ville de Bouar.

Selon les témoins interrogés par CNC, la défunte était avec sa sœur pour déjeuner à la paillote « La Confidente », située  en face du monument d’indépendance de la ville.

« Après quelques temps passés à la paillote, elle était allée se soulager au petit coin aux environs de 20 heures, mais elle n’est plus revenue, jusqu’à ce que son corps soit découvert ce matin dans ce puits dans des circonstances troubles. Sa sœur pensait qu’elle était allée avec un homme ».

C’est finalement ce matin qu’elle a été retrouvée morte, mais dans un puits. La famille propriétaire du point d’eau a alerté les forces de sécurité intérieures et une enquête est ouverte par le parquet général de Bouar.

D’autres personnes ont indiqué qu’elle aurait été dans un état d’ivresse, mais difficile pour le moment de le confirmer.

Gervais Lenga

Copyright©2020CNC.