Centrafrique : une équipe d’évaluation du ministère de plan tombée dans une embuscade vers Kaga-Bandoro.

Publié le 25 mai 2019 , 10:51
Mis à jour le: 25 mai 2019 10:51
Credit photo : Corbeaunews

 

Kaga-Bandoro (République centrafricaine) – tombée dans une embuscade ce samedi 25 mai 2019 à quelques kilomètres de Kaga-Bandoro sur l’axe Ndélé, une équipe d’évaluation du ministère de l’Économie et du Plan a été dépouillée par un groupe d’hommes lourdement armés.

 

 

Depuis vendredi 24 mai dans la matinée, plusieurs équipes d’évaluation du ministère de l’Économie et du Plan, réparties chacune par préfecture, avaient quitté la capitale Bangui pour les villes de provinces à l’intérieur du pays.

 

Alors que la première équipe, qui doit se rendre à Bria dans la Haute-Koto, a quitté Bambari ce samedi 25 mai sans incident majeur, la deuxième équipe, qui a quitté aussi Bambari ce samedi pour la ville de Bangassou dans le Mbomou, a été stoppée par des rebelles de l’UPC dans la ville d’Alindao peu avant midi. Après de multiples tractations avec le chef rebelle de l’UPC Ali Darassa, l’équipe a pu quitter Alindao vers midi pour Bangassou.

 

Par ailleurs, la troisième équipe, qui doit se rendre à Ndélé dans le Bamingui-Bangoran, a quitté la ville de  Kaga-Bandoro dans  la Nana-Gribizi ce samedi, mais elle est tombée dans une embuscade des hommes armés à seulement quelques kilomètres sur l’axe Ndélé.

 

L’équipage, composé d’une dizaine des hommes dans un convoi de  six véhicules du ministère de l’Économie, est contraint de rebrousser chemin, car tous leurs matériels du travail (iPad, Téléphone, Ordinateurs, Billets de banque…)ont été récupérés par les assaillants.

 

Selon nos informations, la troisième équipe a déjà quitté Bandoro pour rentrer à Bangui il y’a quelques minutes.

 

Malgré la signature de l’accord de paix de Khartoum le 6 février dernier, les groupes armés continuent de sévir dans plusieurs localités de la République centrafricaine.

 

Copyright2019CNC.