Centrafrique : un soldat égyptien de la Minusca abattu par les Anti-Balaka près de Gambo.

Publié le 26 novembre 2017 , 5:22
Mis à jour le: 26 novembre 2017 5:25

Centrafrique : un soldat égyptien de la Minusca abattu par les Anti-Balaka près de Gambo.

 

 

 

Bangui, le 27 novembre 2017.

Par : Félix Ndoumba, CNC.

 

Des miliciens Antibalaka ont été soupçonnés ce dimanche d’avoir  tué un soldats égyptien de la Minusca  et blessé trois autres dans une attaque dans le sud de la République centrafricaine, a déclaré la Minusca dans un communiqué parvenu à la rédaction du CNC.

 

L’attaque, que la Minusca a déclarée être menée par des miliciens Antibalaka , a eu lieu à Gambo, à environ 100 kilomètres de la ville de Bangassou où plus de 100 civils et trois casques bleus marocains ont été tués dans des incidents distincts en mai et juillet derniers.

Le conflit a tué des milliers des personnes  en République centrafricaine depuis que les rebelles séléka ont évincé le Président François Bozize en 2013, provoquant un contrecoup de la milice Anti-Balaka proche de celui-ci .

La violence a grimpé d’un cran  lorsque l’ancienne puissance coloniale France a terminé sa mission de maintien de la paix l’an dernier.

Depuis lors, la Mission des Nations Unies avec ses  13 000 soldats de la paix déployés dans le pays , connue sous le nom de MINUSCA, se bat quotidiennement  pour rétablir l’ordre dans un pays où le contrôle du gouvernement s’étend à peine au-delà de la capitale Bangui.

Au total, 13 soldats de la MINUSCA ont été tués cette année seulement

dans le pays. Selon le communiqué de la Minusca,

Cinq miliciens Antibalaka  ont également été tués lors de l’affrontement de dimanche.

 

 

Copyright2017CNC.