Centrafrique : un policier vient de tirer à bout portant sur un journaliste à Bouar.

 

 

un policier tire à bout portant sur un journaliste à Bouar.

 

Bouar (République centrafricaine) – L’acte criminel s’est produit ce samedi 30 novembre dans une buvette au centre-ville de Bouar, au nord-ouest de la République centrafricaine. La victime, transportée d’urgence à l’hôpital, se trouve dans un état critique.

 

D’après le service de la gendarmerie locale, l’événement s’est produit vers 16 heures dans une buvette dénommée « PATI » située au plein centre-ville de Bouar à quelques mètres du monument de paix.

On ignore les raisons qui ont poussé cet agent de police à tirer sur ce professionnel de média, mais certains témoins parlent de deux coups de feu tirés sur ses jambes alors qu’il tentait de calmer un client qui faisait énormément de bruit au même moment qu’on chante  l’hymne national à la cérémonie du dépôt de gerbe au monument de paix qui se trouve juste à côté de la buvette.

Le policier, qui n’a pas accepté qu’on parle ainsi à son ami douanier, aurait dégainé son pistolet pour faire feu sur le journaliste.

S’agit-il d’un acte sous l’effet de l’alcool ?

En tout cas, difficile pour l’instant de le savoir, mais le policier, soupçonné de ce crime, est actuellement désarmé par ses collègues et ramené à la brigade en attendant l’enquête de la gendarmerie sur l’affaire.

Quant à la victime, journaliste à la radio locale MAÏGARO,  est transportée d’urgence à l’hôpital préfectoral de Bouar dans un état critique, mais le pronostic de sa vie n’est pas engagé, selon un membre de sa famille contactée par CNC.

 

Copyright2019CNC.