Centrafrique : un combattant du FPRC abattu en pleine ville à Bria.

Publié le 3 juillet 2019 , 5:28
Mis à jour le: 3 juillet 2019 5:28
Deux combattants du FPRC en pleine discussion dans une rue de Bria. Crédit photo : Moïse Banafio / CNC

 

Bria (République centrafricaine) – Un garde forestier du FPRC a été abattu lundi dernier par un groupe de trois hommes lourdement armés identifiés comme des combattants du FPRC.

 

D’après les premiers éléments de l’enquête de la gendarmerie du FPRC, la victime, identifiée comme monsieur Hissen, incorporé depuis un an dans la garde forestière du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC), aurait été tuée suite à un acte de jalousie d’un autre élément de son groupe.

À en croire aux parents de la victime, tout avait commencé par une rencontre fortuite entre cette dernière et une jeune femme dénommée Noura, habitant elle aussi Bria.

Pendant que le couple se fréquentait amoureusement, le présumé criminel, dénommé Abdoulaye, dans sa balade, rencontre la jeune Noura et la drague. Du coup, elle navigue entre Hissen et Abdoulaye qui sont tous deux centrafricain de l’ethnie SARA, et de surcroît gardes forestiers du FPRC.

Un jour, les deux hommes se sont rendu compte du jeu de ping-pong de Noura et décident de régler le problème amicalement. Ce qui a été fait par ailleurs. Selon leur entente, Hissen a décidé de désister de la jeune Noura en faveur de son ami et collègue Abdoulaye qui serait désormais le seul maître à bord.

Quelques semaines plus tard, Noura décide de voyager, laissant Abdoulaye dans une colère noire qui le pousse à penser à un jeu de complot de son ex-rival Hissen.

Pour se venger, Abdoulaye aurait recruté deux sujets peuls armés pour l’aider à accomplir son idée macabre d’éliminer physiquement son ex-rival Hissen. C’est ce qui a été fait le lundi dernier quand celui-ci revenait du centre-ville de Bria vers 19 heures. En marchant tranquillement dans la rue, il a reçu trois projectiles tirés par Abdoulaye et sa clique.

Transporté d’urgence à l’hôpital, Hissen a finalement rendu l’âme avant son arrivée à la clinique du MSF.

Alors que le présumé criminel Abdoulaye est activement recherché par la gendarmerie du FPRC, ses deux complices, quant à eux, sont arrêtés par les enquêteurs Seleka.

 

 

Copyright2019CNC.