Centrafrique : un accident de camion au Pk26 tourne au drame

Publié le 9 janvier 2019 , 9:28
Mis à jour le: 9 janvier 2019 10:24
Camion incendié sur la route de Boali au PK26 le 9 janvier 2019. Credit photo : Anselme Mbata. CopyrightCNC.
Camion incendié sur la route de Boali au PK26 le 9 janvier 2019. Credit photo : Anselme Mbata. CopyrightCNC.

 

Camion incendié après l'accident du PK26 sur la route de Boali. CopyrightCNC
Camion incendié après l’accident du PK26 sur la route de Boali. CopyrightCNC

 

 

Centrafrique : un accident de camion au Pk26 tourne au drame

 

 

Bangui (CNC) – Pris en étau par les habitants du PK26 après avoir fauché à mort un piéton, un camion transportant un troupeau des bœufs a été la cible de la colère d’une centaine des personnes proche du village Dandji sur la route de Boali ce mercredi 9 janvier 2019.

 

La victime, un homme de 26 ans dénommé BACKI PRINCE, fils d’un Commissaire de police, a été malheureusement percuté violemment par un gros camion du type CBH transportant des dizaines des bœufs à destination du marché à bétail de Bougoui sur la route de Boali.

L’accident, qui s’est produit ce mercredi 9 janvier dans la matinée, soulève la colère des habitants du secteur qui se sont soulevés contre le camion et son équipage.

Des grenades ont été jetées dans la foulée sur le camion en représailles. Ce qui a causé l’incendie du véhicule avec tous les bétails à l’intérieur.

Face aux tensions très vives dans le village bloquant ainsi toutes circulations sur la route, le ministre de la Sécurité publique Henri Wanzet Linguissara a dépêché une équipe de la gendarmerie nationale, de la police et des sapeurs-pompiers sur les lieux.

Entre temps, les premiers éléments de l’enquête de la gendarmerie montrent que la victime, Backi Prince, après l’arrêt du camion au poste de contrôle des forces de l’ordre au PK26, tente de voler du carburant dans le réservoir du véhicule malgré que le moteur continue de tourner.

 

Après des tentatives avortées, la victime profite de la sortie momentanée du chauffeur pour se glisser sous le camion à la recherche des produits.

En constatant le départ du camion, la victime se bouscule en catastrophe pour sortir, et c’est en ce moment qu’elle est écrasée par la roue arrière du camion.

 

En représailles de la mort de la victime, les habitants ont tué quatre personnes de l’équipage du véhicule.

Pour l’heure au PK5 à Bangui, plusieurs personnes sont agressées pour se venger de la mort des 4 membres de l’équipage du camion qui seraient des musulmans.

Affaire à suivre.

 

 

 

 

Copyright ©2019CNC.