Centrafrique : tentative de mutinerie à la maison d’arrêt de camp de Roux à Bangui.

Publié le 3 avril 2019 , 2:23
Mis à jour le: 3 avril 2019 2:31
Patrouille de la gendarmerie à Bangui. Credit photo : Mickaël Kossi/CNC.

 

 

Bangui (CNC) – Ils sont nombreux à vouloir quitter leur cellule à la maison d’arrêts de camp de Roux ce lundi 1er avril 2019 pour des raisons encore inconnues.

 

Selon des informations du CNC, les prisonniers de la maison carcérale de camp de Roux à Bangui ont tenté en vain ce lundi 1er avril de se mutiner.

Des cris des prisonniers sont entendus aux environs de 10 heures locales. Ils ont cassé les portes de leurs cellules demandant au passage leur libération.

Le calme est revenu quelques heures plus tard dans la journée après l’intervention des forces de l’ordre.

Pour l’heure, ni le ministère de l’Intérieur ni les représentants des prisonniers, encore moins le ministère de la justice n’expliquent les raisons de cette tentative de mutinerie.

D’après une source indépendante contactée par CNC, les conditions de vie à l’intérieur de cette prison sont plus que dégradantes et inhumaines. Ce qui pourrait pousser les détenus à se révolter.

Rappelons que la prison de camp de Roux, réservé exclusivement pour des sanctions militaires, est devenue depuis quelques années un centre pénitencier des supposés criminels de haut rang.

 

Copyright2019CNC.