Centrafrique : réveillon à Bangui, la sécurité renforcée autour du PK5.

Publié le 1 janvier 2019 , 9:30
Mis à jour le: 1 janvier 2019 9:30
Patrouille des forces de l'ordre à Bangui lors du combat du PK5 en avril dernier. CopyrightCNC
Patrouille des forces de l’ordre à Bangui lors du combat du PK5 en avril dernier. CopyrightCNC

 

 

Centrafrique : réveillon à Bangui, la sécurité renforcée autour du PK5.

 

 

Après l’incendie de la paroisse Sainte-Trinité des Castors dans le 3e arrondissement et face aux rumeurs d’une attaque imminente sur Bangui, un dispositif de sécurité renforcée a été mis dans la capitale centrafricaine depuis près d’une semaine.

 

Plus de deux mille policiers, gendarmes et militaires sont mobilisés dans tous les coins de la capitale, des checkpoints sont renforcés autour du quartier PK5 par des FACA, appuyés des FSI, et les patrouilles, également renforcées, les Banguissois ont passé les fêtes de Noël et du Nouvel An de cette année dans des conditions de sécurité maximales.

Aucun incident majeur n’a été signalé partout dans la capitale jusqu’au mardi 1er janvier vers 16h lorsqu’un véhicule de la police du commissariat du 4e arrondissement en mission au centre-ville a percuté violemment deux motocyclistes au niveau de la BSS dans le 1er arrondissement.

Hormis les tirs de joie de la fin d’année au PK5 et ailleurs, les fêtes se sont bien passées dans la tranquillité et la sécurité Bangui comme dans d’autres villes du pays.

Un chapeau au ministre de la Sécurité publique Henri Wanzet Linguissara qui assure ses missions malgré l’absence de sa collègue de la défense Marie-Noëlle KOYARA qui est en mission avec le conseiller russe du chef de l’État Valery Zakarov à Moscou.

 

Copyright©2019CNC.

Aucun article à afficher