Centrafrique: recrutement clandestin des Douaniers, le President Touadera et son Premier Ministre s’imposent.

(Corbeau News Centrafrique)

 

image

 

Recrutement clandestin des Douaniers, le Président TOUADÉRA et son

Premier Ministre s’imposent

 

Bangui le, 23 juillet 2016. 09:10′

Par: Gisèle MOLOMA.

La rupture est en marche! Le changement tant souhaité et décrié par le Président TOUADÉRA depuis son arrivée au pouvoir en mars dernier commence à produire ses premiers signaux. On reprend les mêmes personnes pour appliquer les mêmes politiques du passé, les résultats attendus se seront probablement identiques à ceux déjà vus aussi dans le passé. Depuis quelques jours, le nouveau Directeur Général des Douanes, sur instruction du Président Faustin Archange TOUADÉRA, s’active secrètement pour un recrutement clandestin d’une centaine des agents dans le corps de la douane. Une sorte de renvoi de l’ascenseur du Président à ses partisans qui ont suffisamment opéré dans la fraude de la dernière présidentielle et qui l’attendent en bas. Chose faite, il cherche depuis une semaine à leur envoyer des escaliers mécaniques.

Rien à dire, rien à faire. Ils sont déjà au pouvoir, ils font ce qu’ils veulent quel que soit le prix à payer pour leurs électeurs. En politique, il ne faut jamais croire à la promesse faite par un homme ou une femme politique. Si aujourd’hui le Président Faustin Archange TOUADÉRA voudrait remercier quelque centaine de ses partisans, qu’en est-il pour des centaines de milliers d’électeurs qui l’ont voté? On reproche à l’ancien Président de la République le Général François Bozizé d’être à l’époque très proche de sa famille, de son clan que de son peuple en général. Or le Président Faustin Archange TOUADÉRA semble apprécier cette vieille méthode de son mentor qui l’appelle régulièrement au téléphone depuis Kenya (selon nos confrères de la Lettre du Continent).

Selon nos sources et les documents consultés par CNC proches de la Direction Générale des Douanes, le Président TOUADÉRA serait personnellement impliqué dans l’affaire du recrutement « ne dites à personne » d’une centaine de personnes pour la douane centrafricaine. Il aurait expressément demandé à son Premier Ministre Simplice Mathieu SARANDJI de veiller à l’aboutissement de cette instruction présidentielle pour ledit recrutement sans tambour battant ni trompête

En Centrafrique, on s’impose, on recrute clandestinement, puis on crie à l’incompétence des Agents de l’Etat. Pourtant, certains sont bel et bien compétents mais mal utilisés. Quelle aberration? Voilà un cas d’école de rupture, rupture à la Faustino.

La quasi-totalité des Centrafricains à ce jour est déçu de la méthode Touadéra (lenteur, taciturnité), mais le Président Faustin Archange TOUADÉRA persiste et signe malheureusement dans la mauvaise direction qu’il empruntait volontairement. Va-t-il tenir jusqu’en 2020? C’est la question que tout le monde se la pose ici à Bangui.

 

Copyright CNC.