Centrafrique : prévention contre le COVID-19, Remise de 15 forages construits par le Projet LÖNDO-PLUS au gouvernement

Publié le 28 mai 2021 , 10:43
Mis à jour le: 28 mai 2021 10:43
problème d'eau à Bangui et les gens se rassemble autour de robinet
Les gen se rassemblent autour d’une fontaine d’eau dans la capitale Bangui. Photo CNC

 

Bangui, République centrafricaine, samedi, 29 mai 2021 ( Corbeaunews-Centrafrique). Ce vendredi 28 mai 2021 a été un grand jour pour les populations de Bégoua et Bimbo II, deux communes excentriques de Bangui qui ont bénéficié de 15 forages nouvellement construits par le Projet LÖNDO PLUS, dans le contexte de la prévention et la lutte contre la pandémie à Coronavirus en RCA.

 

C’est le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix MOLOUA qui a réceptionné ces ouvrages au nom du gouvernement, au cours d’une cérémonie de remise et de mise en service officielle à laquelle ont pris part le Représentant résident de la Banque mondiale, les représentants des communautés bénéficiaires, les chefs des entreprises ayant érigé ces forages et les artisans réparateurs formés, ainsi que le personnel du Projet LÖNDO PLUS.

La construction de ces forages est la 2è opération d’urgence qui est confiée à ce Projet par le gouvernement sur financement de la Banque mondiale, après une première de production locale de plus de 10 millions de masques artisanaux anti COVID-19, brillamment réussie par le Projet, sans y être préparé dès le départ.

D’un coût total de 109 millions de FCFA, ces 15 forages (11 pour la commune de Bégoua et 04 pour Bimbo II) érigés viennent ainsi combler le déficit d’eau potable dans ces deux communes, surtout en ces sales temps où le lavage fréquent des mains à l’eau propre et au savon devient un impératif d’hygiène et de protection sanitaire contre le Coronavirus.

Pour les autorités municipales des deux communes, une telle initiative du Projet LÖNDO PLUS sur demande du gouvernement est une délivrance qui met fin à un grand manque, car, l’eau potable est devenue un enjeu majeur dans plusieurs quartiers périphériques de Bangui.

‘’ C’est la fin de la pratique des bidons jaunes qui consiste à se déplacer loin de sa résidence avec plusieurs bidons jaunes, à pied ou à moto pour aller chercher l’or blanc qui se raréfie de plus en plus ces deux dernières années dans nos deux communes’’ explique un des leaders locaux, représentant le Maire de Bégoua à cette cérémonie.

Le choix des différents sites de construction des forages n’est pas l’effet d’un hasard, a souligné le Coordonnateur national du Projet, Lucien Judicaël MONTINDA. Dans une présentation technique des ouvrages réalisés, il a exposé toutes les péripéties qui ont conduit à l’achèvement total de ces forages, suivi des tests au laboratoire Lavoisier de l’université de Bangui qui a déclaré potable, l’eau qui jaillit désormais de tous ces forages.  M. MONTINDA a remercié le Ministère de l’hydraulique qui a joué sa bonne partition en mettant ses experts à la disposition du Projet LÖNDO PLUS pour l’identification des sites, la mobilisation et sensibilisation communautaire sur la cession de ces sites, la mise en place des comités de gestion des forages, le choix des artisans-réparateurs à former pour l’entretien et la maintenance des forages.

En réceptionnant les ouvrages, le Ministre Félix MOLOUA a saisi l’occasion pour renouveler les sincères remerciements et gratitudes du gouvernement à la Banque mondiale, le principal bailleur, pour ses appuis financiers continus, visant à concrétiser des projets viables, en faveur des populations centrafricaines. Il n’a pas manqué d’insister auprès des communautés bénéficiaires, en l’occurrence les dirigeants de ces forages, la bonne gestion et le bon entretien de ces forages avec l’aide des artisans-réparateurs, gage de leur pérennité.

Aux artisans-réparateurs, les kits et les vélos qui sont mis à leur disposition par le Projet LÖNDO PLUS doivent être utilisés uniquement dans le cadre de la mission qui leur est confiée, a conseillé le Ministre MOLOUA.

Ces artisans-réparateurs déjà formés, ont reçu sur place leurs attestations de formation, suivies de la coupure symbolique du ruban par le Ministre, donnant ainsi le ton à la mise en service officielle des 15 forages au profit des centaines de ménages dans ces deux communes.

La construction de ces forages entre dans le volet ‘’construction et/ou réhabilitation des infrastructures communautaires prioritaires’’ du Projet LÖNDO PLUS qui prend en compte les centres de santé, les écoles, les forages, les aires de séchage etc , non seulement à Bangui la capitale, mais aussi dans l’arrière-pays.

 

Source : Cellule de Suivi-Evaluation- Communication du PROJET LÖNDO PLUS

Copyright2021CNC

Aucun article à afficher