CENTRAFRIQUE: POUR QUOI MARTIN ZIGUÉLÉ EST-IL LA BÊTE NOIRE DE SASSOU NGUÉSSO DU CONGO?

(Corbeau News Centrafrique)

12391403_754477981325586_8146454143767458289_n

 

 CENTRAFRIQUE: POUR QUOI MARTIN ZIGUÉLÉ EST-IL LA BÊTE NOIRE

DE SASSOU NGUÉSSO DU CONGO?

 

 

Bangui, (C.N.C), 23-05-2016

Les spécialistes politiques centrafricains sont tous unanimes à affirmer que Monsieur Martin Ziguélé, pourtant l’homme politique le plus populaire dans son pays, est considéré comme l’homme à abattre par le Président congolais Dénis Sassou Ngésso. Pourquoi un tel climat de défiance entre ces deux hommes politiques? Éléments de réponse.
Selon un fin connaisseur de la vie politique de Centrafrique, Martin Ziguélé, depuis près de deux ans ne peux mettre ses pieds sur le sol congolais du côté de Brazzaville sans se méfier des mauvaises surprises qui peuvent survenir à tout moment. À l’origine, une petite phrase que le Président congolais Dénis Sassou Nguésso avait prononcée à Brazzaville lors de la réunion qu’il a convoquée en urgence pour soi-disant résoudre la crise centrafricaine. Mais que s’est-il passé?
Après le forum de Brazzaville sur la crise centrafricaine, un nouveau Premier Ministre devrait être nommé par la Présidente de transition madame Catherine Samba-Panza et le nom du Président actuel de Assemblée monsieur Karim Meckassoua a été non seulement cité mais imposé par son ami congolais Dénis Sassou Ngésso et appuyé fortement par le Ministre français de la défense Le Drian. À la surprise de tout le monde, la Présidente a nommé comme Premier Ministre monsieur Mahamat Kamoun et ce qui n’est pas du goût du Président congolais.
Pour faire partir de la primature, le Président congolais a convoqué une réunion d’urgence dans son palais à Brazzaville parmi lesquels se trouvait l’homme politique centrafricain Martin Ziguélé ainsi que le fils ainé de Bozizé Francis.
Au cours de cette réunion, le Président congolais a demandé l’avis personnel de Martin Ziguélé s’il est pour la destitution de Kamoun comme Premier Ministre et ce dernier a reposé au Président congolais la même question mais d’une autre manière : « Monsieur le Président, si vous nommé un Premier ici au Congo et le Président camerounais vous demande de le remplacer par un autre que vous l’aimer pas, est-ce que vous allez accepter?». Ainsi un silence radio dans la salle et le Directeur de Cabinet du Président Sassou a pris la parole pour dire à Martin Ziguélé : « Monsieur Ziguélé, il faut comprendre qu’on ne répond pas de cette manière au Président Sassou». Martin Ziguélé répond : « pourquoi?». Immédiatement, la réunion s’est terminée en queue du poisson et Martin Ziguélé avait quitté la salle.
Le lendemain, le Président congolais a convoqué une autre réunion mais cette fois sans Martin Ziguélé et à l’ouverture de cette réunion le Président congolais a dit ceci : « Martin Ziguélé me connais très mal mais il va regretter, je vais le détruire». Depuis cette date, le courant ne passe plus entre le Président congolais et l’homme politique centrafricain. Visiblement, le Président congolais met tous les moyens en œuvre pour réduire politiquement son désormais opposant politique.
Rappelons que le Président congolais est le Médiateur international de la crise qui a secoué la Centrafrique après le départ du pouvoir de l’ancien Président François Bozizé chassé par la Sélaka, une rébellion à dominante musulmane venue du nord-Est de la RCA.

Bangui, Gisèle Moloma pour CNC